Final Fantasy Garden

Remise en forme du blondinet

Aller en bas

Remise en forme du blondinet

Message  Yuna le Sam 6 Mar - 15:09

La serre… Lieu où il ne faisait que rarement bon de se promener sans expérience de combat contre toutes sortes de types de monstres. Il n’y régnait que grognements peu rassurants et tintements d’armes blanches au loin. Cependant, étonnement ce jour-là, un calme pesant planait dans les lieux. Pas un bruit, pas un cri… Après tout, cela était normal: Il faisait sombre, et le couvre-feu empêchait les élèves d’y aller la nuit tomber. Enfin, les élèves bien disciplinés et consciencieux bien entendu. Et bien sûr, à toute règle se devait quelques exceptions… Ce qui se produit cette fois-là.

~ Aah… Tch… ~

Quelques pas fébriles résonnaient dans le vaste chantier, lourds et lentement, accompagnés d’halètements, signe d’une course poursuite quelconque. La jeune femme avait couru certes, mais derrière un boiteux… Alors pourquoi autant d’essoufflement? Très simple… Petit flash back s’impose.

« Elle était encore à l’infirmerie, il n’y a pas si longtemps que ça, en compagnie de Tidus, cet impudent sans gène. Elle qui avait renoncé à ses heures de sommeil pour lui faire plaisir, la seule chose qu’il trouva bon à faire avec ses efforts était de retourner l’épée à Yuna. Éberluée par son geste, il en profita pour lui enfoncer le poignard de la culpabilité dans le dos, n’oubliant pas de bien retourner dans la plaie. La jambe oui oui… D’ailleurs, elle n’arrivait pas à comprendre par quel miracle (ou malheur dans ce cas précis) elle avait réussi à lui briser une jambe, à la seule force de son poing… Détails mis à part, il la taquina encore un peu, avant de laisser une pauvre jeune femme confuse derrière lui. Et à vrai dire, sa plaisanterie ne l’atteignit à peine, trop occupée à faire cogiter quelques réflexions. Quelque chose clochait.

*… Il a manipulé Ultima sans aucun problème…*

Rien de très étonnant, le blondinet en avait l’habitude après tout.

*… et il a ramassé sa béquille sans palper les environs…*

Oui, cela paraissait étrange, surtout pour un garçon aveugle.

*… pour enfin sortir comme une flèche de l‘infirmerie, sans se prendre la porte?…*

Bien vite, la logique et le bon sens la rattrapèrent vivement, la percutant d’une violence sans pareil. Elle restait là, les yeux écarquillées, la bouche grande ouverte, à pointer du doigt l’absent, un air ébahi planant sur son visage. Elle resta en tout quelques secondes, figée telle une statue de marbre, à tenter de se conformer à cette réalité. Il voyait, ce n’était pas possible autrement… Alors, il lui avait honteusement menti? A côté de la plaque, mais cela, elle n’en savait strictement rien. Première réaction le choc passé?

~ Tiiiiiiiiiiiiduuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus! ~ »

Revenant donc au temps présent voulez-vous? Elle n’avait pas réfléchi et avait foncé telle une fusée à sa recherche. Mais bien entendu, elle se perdit deux trois fois. Cela ne devait faire que quelques semaines qu’elle avait rejoint la Balamb Garden University, et ce n’était pas assez, à son goût du moins, pour connaître l’école de fond en comble. Soupirant, elle planta Ultima verticalement au sol, et s’adossant à un arbre, se laissa lentement glissé, pour finir assise sur les racines du végétal. Qu’est-ce qu’elle mijotait avec cette lame? Rien de spécial. Comparée à ses armes, celle-ci ne pouvait pas être fractionnée en données et rejoindre ses autres vêtisphères. Du coup, elle devait se balader avec ceci en main. Et mine de rien, ce n’était pas chose aisée.

~ Franchement… T’as vu? Il t’abandonne sans vergogne à mes soins. ~

Non non, elle n’était pas folle, même si cela lui arrivait de temps à autre de discuter avec une épée. Bref, passant sa main dans ses cheveux, elle fixa un point invisible au plafond, s’adonnant à une rêverie passagère. Toutefois, la pause fut de courte durée. Un monstre décida de pointer le bout de son nez, ou plutôt de ses racines. En l’apercevant, Yuna faillit s’étouffer de rire tellement elle n’en pouvait plus. Une Orchida? Rassurez-moi, c’était une blague? D’accord, elle avait pris camp au début du parcours, et seuls les monstres les plus faibles s’y trouvaient. Mais tout de même!

~ Hey petite, je n’ai pas le temps de jouer avec toi. Alors va voir ailleurs si j’y suis. ~

Comme si une plante carnivore allait l’écouter. Cette dernière lui envoya même l’une de ses tentacules feuillues en direction de sa tête pour accueil. Encore heureux, la jeune femme l’évita sans problème.

~ Si tu crois que je vais utiliser mes palettes pour toi… ~

Empoignant fermement Ultima, elle l’emprunta à Tidus pour ce petit combat. Esquissant un grand sourire narquois, des étincelles illuminèrent le regard de notre petite brunette. Faible ou non, elle adorait se confronter à un ennemi. Provoquant la bête par un geste de la main lui faisant signe de s’approcher, la plante sur patte lui envoya une nouvelle tentacule, pour le plus grand plaisir de la téméraire. L’issu de cet affrontement était couru d’avance. Yuna trancha l’ennuyante branche, fusa en direction du végétal, et sans trop de manière tout en évitant les autres attaques, la découpa en deux. Si facilement qu’elle s’en étonnait elle-même.

~ Eh bien… Si Tidus m’avait touchée à la plage, j’aurais perdu un bras facilement. ~

Fermant les yeux de satisfaction, elle retourna s’adosser à son arbre, pour reprendre des forces.
avatar
Yuna
SeeD niveau 2

Messages : 52
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Tidus le Sam 6 Mar - 16:57

Une fois le blondinet sorti de l'infirmerie, il marcha rapidement en direction de ce qu'il espérait être une salle d'entraînement.
En réalité, il jouait au petit-bonheur-la-chance. Soit il trouverait un lieu pour s'entraîner par hasard, soit il tomberait sur un plan de l'école, soit il se perdrait irrémédiablement. A ces pensées, Tidus sourit.
Un plan de l'école ? L'idée de LIRE un plan lui était encore si confuse, si... anormale. Mais le seul fait d'y penser lui faisait du bien. Après tout, un aveugle retrouvant la vue, ça n'apparaissait pas tous les jours. Bref, après quelques minutes de balade rapide, le jeune homme dut en venir à l'évidence, il ne savait pas du tout où il se trouvait !
Soudain, le blond tendit l'oreille. Il lui semblait avoir entendu son nom résonner dans le couloir, mais le bruit fut si fugitif que Tidus hocha de la tête, son imagination devait lui avoir joué des tours.

* Bon, trouver un plan, trouver un plan... *

Dans les ténèbres nocturnes, loin devant, Tidus crut entrevoir un escalier. Lui qui avait passé trois ans dans les ténèbres éternelles de l'aveugle, ses yeux étaient accoutumés à la pénombre, aussi ne se trompait-il pas.
En effet, à quelques mètres, un escalier courbe menait aux étages supérieurs. Un sourire d'espoir vint sur les lèvres du blond. Souvent, les plans de bâtiment se situaient près des escaliers.
Et, oh joie ! Un immense cadre semi-lumineux, comme une petite fenêtre, s'ouvrait sur l'un des murs et arborait la vue en plan complète de l'université. Tidus s'approcha, cligna des yeux plusieurs fois pour s'habituer à la lumière diffusée par le cadre, puis chercha une salle d'entraînement parmi le dédale de pièces représentées sur le plan.

* Ah... *

Son regard s'arrêta sur un nom : Serre de combat. Tidus se gratta la joue d'un air étonné. Hormis cela, rien d'autre ne ressemblait à un lieu d'entraînement, hormis les salles de cours. Le blond haussa les épaules. Décidément, ils ne savaient rien faire comme tout le monde dans cet endroit ? Une infirmerie sans infirmière, une salle d'entraînement appelée serre de combat...
Tidus enregistra le chemin dans sa mémoire et replongea dans le labyrinthe de couloirs sombres de l'école. Le bruit de ses pas semblait résonner aussi fort qu'un coup de marteau sur une enclume. Il grimaça : si ça tombe, il allait réveiller quelqu'un et il aurait à s'expliquer sur sa présence en ces lieux.

* Et que pourrais-je répondre ? Que j'ai essayé de tuer une jeune femme que j'aime plus que tout, que je me suis fait battre par cette même jeune femme et qu'elle m'a ensuite emmené à l'infirmerie pour me soigner ? *

Le blondinet s'esclaffa silencieusement. Décidément, il allait avoir une merveilleuse réputation.
Enfin, le jeune homme se retrouva devant la porte de la serre. Il posa une main sur le lourd battant et poussa.

* Ouf, ouverte ! *

Le lieu aurait pu être fermé à clé, auquel cas Tidus aurait fait tout ce chemin pour rien. Heureusement pour lui, la serre était ouverte et, dès que le blond fut rentré, des odeurs innombrables l'assaillirent de partout. Le jeune homme se trouvait face à une forêt immense, aux arbres massifs couverts d'un feuillage épais. Les odeurs de l'herbe mouillée, de la sève fraîche et du bois étaient omniprésentes, ainsi que bien d'autres encore.
Instinctivement, Tidus sut qu'il n'était pas seul ici. D'autres présences, d'autres "consciences" vivaient en ce lieu. Le blond fronça les sourcils. Il comprenait pourquoi cela s'appelait "serre de combat", maintenant.
Une idée peu agréable vint chatouiller l'esprit du jeune homme : il était venu ici pour s'entraîner, pensant qu'il serait seul et qu'il pourrait s'engager dans quelques exercices physiques de remise en forme. Or il se trouvait désarmé dans un lieu rempli de monstres qui pourraient le tuer sur-le-champ.

- Bien joué Tidus, vraiment !

Sans oublier qu'il était handicapé par sa jambe cassée, et qu'il était encore faible après l'histoire du nano-virus ! Vraiment, le blond pouvait se féliciter d'être suicidaire. Malgré cela, le jeune homme avança, attiré par les mystères de la forêt qui s'étendait devant lui en une muraille de brun, de gris et de vert foncé.
Des bruits étranges parvenaient aux oreilles du blond, des bruits d'une vie dissimulée par les feuilles de la forêt, une vie terrestre, aérienne ou souterraine.
Tidus dépassa un arbre, dont le tronc devait être plus large que ses bras tendus, et s'adossa contre un rocher surplombant une petite clairière légèrement éclairée.
Il soupira et ferma les yeux, goûtant au calme silencieux de la forêt à la nuit tombée. Un très fin sourire de joie apparut sur son visage, mais soudain, un bourdonnement désagréable gâcha son moment de sérénité.
Il venait de gauche, et se rapprochait vite, le son se faisant de plus en plus fort, à tel point que Tidus avait l'impression que le rocher dans son dos vibrait au même rythme que le bourdonnement.
Sans ouvrir les yeux, le blond ressentit la présence qui approchait. Il se tourna pour lui faire face et ouvrit les paupières.
Ce qu'il vit l'étonna. Une sorte d'immense abeille aux ailes bleues volait vers lui à toute vitesse, son corps aux couleurs grises brillant faiblement. Deux petits yeux malsains étincelaient au travers d'une sorte de carapace.
Une longue queue munie d'un dard menaçait déjà le blond.
Celui-ci laissa échapper un étranglement étouffé. Comment espérer se défendre contre une telle horreur sans armes ? Se détournant, le jeune homme se mit à courir au travers des arbres, suivi de près par le bourdonnement incessant des quatres ailes du monstre. Au passage, le blond ramassa une grosse pierre, espérant qu'il arriverait à assommer la bestiole si jamais elle s'approchait trop.

- La prochaine fois, je réfléchirai, c'est promis !!

Tidus regrettait déjà sa stupidité. Si seulement il avait gardé Ultima, ou qu'il avait pris une arme de remplacement, il ne se retrouverait pas dans cette position potentiellement mortelle.
Un claquement sourd le fit instinctivement baisser la tête. Le gros insecte l'avait rattrappé, et avait frappé de sa queue pointue vers le cou du jeune homme. Heureusement pour lui, ses réflexes ne s'étaient pas émoussés, et il banda son bras avant de lancer le caillou directement dans le ventre de la bestiole. Elle recula sous l'impact, mais ne parut pas souffrir du coup, et le bourdonnement s'amplifia, rageur. Tidus tiqua.
Sa main se referma autour d'une branche morte, posée entre les herbes sous ses pieds. L'insecte lui fonça dessus, dard en avant, ses yeux brillant de colère assassine.
Au dernier moment, Tidus dévia le coup de queue avec son bâton et frappa la bestiole à la tête, l'assommant à moitié.
Le blond ne demanda pas son reste, il s'enfuit à toutes jambes et sortit de la forêt, tout transpirant, fatigué et carrément hilare devant la situation dont il venait de se dépêtrer.

- Y a qu'à moi que ça arrive, des trucs pareils !

Et là, un bruit incongru le fit sursauter : le sifflement d'une lame contre un objet semi-solide, suivi d'un bruit d'éclaboussures visqueuses.
Tidus se retourna et faillit mourir de rire. Yuna lui tournait le dos, à 20 mètres à peine, devant ce qui ressemblait à un tas de fruits pourris.
La jeune femme s'adossa à un arbre, toujours sans le voir, et ferma les yeux.
Tidus sourit en s'approchant. Il arriva derrière elle et posa ses mains sur ses épaules, ses bras enlaçant presque le tronc de l'arbre dans ce geste.

- Mon épée te plaît, on dirait.
avatar
Tidus
SeeD niveau 2

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Yuna le Sam 6 Mar - 18:19

S’il y avait quelque chose à envier chez notre chère petite, c’était bel et bien sa chance impressionnante… A peine arrivée, elle se faisait attaquer par une plante à pattes ridicule qui ne savait à peine se défendre… Oui car il en fallait, pour pouvoir découper un monstre d’une traite, sans aucun effort par-dessus le marché. Et maintenant? Elle sentait la présence d’un autre individu, se déplaçant vers sa direction. A priori, un humain. Une bestiole aurait accompagné sa marche par d’insupportables et incessants grognements de rage. Mais mieux valait être prudent. Heureusement, elle tenait encore Ultima fermement entre ses mains. Sans ouvrir les yeux, sous cas d’activer la marche de l’inconnu, elle laissa la silhouette s’approcher, s’étonnant d’entendre les pas provenir de derrière son arbre. Et enfin quand le premier contact fut fait…

~ … Alors tu te cachais ici n’est-ce pas. ~

Elle jeta un coup d’œil derrière son épaule, un air sérieux planant sur son visage, mais avec une pointe d’embarras. Pourquoi donc allez-vous me dire? Ne sachant pas qui cela pouvait bien être, elle avait tout simplement envoyer latéralement l’épée se planter dans le tronc de son arbre, tout en veillant de ne pas risquer de tuer la personne qui s’était glissé tel un fugitif. Encore heureux oui… La lame n’était qu’à quelques centimètres du bras du jeune homme… Et autant pour sa tête. Soupirant, elle dégagea l’arme et la posa au sol, se contentant d’attraper la main posée sur son épaule.

~ Refais-moi le coup de l’infirmerie, et je n’hésiterai pas la prochaine fois. ~

Elle ne lui en voulait pas pour cet instant? Bien sûr que non. En un sens, cela semblait plus lui faire plaisir qu’autre chose. Elle s’y habituait rapidement, au comportement lunatique du jeune homme. Lâchant la main de ce dernier, Yuna se releva, agrippa la lame au passage, fit le tour de l’imposante végétation et se plaça devant le suicidaire.

Elle ne lui adressa aucune parole, se contentant de prendre une palette en main et d’activer sa vêtisphère Mage blanc. Sans plus de cérémonie, la transformation habituelle se déroula comme prévu. Ses vêtements se désintégrèrent pendant que les autres apparaissaient, et son bâton fit son apparition sous forme de petites lucioles émeraude. Elles s’étaient extirpées directement du corps de Yuna, avant de ne fusionner et de faire apparaître son arme. Dès que l’évènement s’acheva, elle l’observa du pied à la tête, tout en enlevant son capuchon.

~ Je t’ai cassé une jambe n’est-ce pas? ~

Se mettant à genoux devant lui, elle approcha l’artefact de la jambe droite, ferma les yeux et enfin, une faible lumière sembla poindre de l’extrémité de l’objet. C’était un sort de soin rapide, pour réparer les dégâts. Le tout terminé, elle ne prononça toujours rien, et se jeta à la place dans les bras de Tidus, pour la plus grande stupéfaction de celui-ci. Enlaçant son cou tendrement, sans l’étrangler, elle blottit sa tête contre son épaule, songeuse. Il fallut un court laps de temps avant que mademoiselle ne s’ait décidé à expliquer la situation.

~ Tu es guéri… ~

Eh oui, plutôt que d’être une brute, la jeune femme savait se montrer tendre et sentimentale sur les bords. Toute sa colère contre lui n’était qu’une preuve d’inquiétude. Et enfin, tout finissait bien. Le serrant un peu plus, elle rouvrit les yeux et soupira désespérément.

~ Et en plus, tu nous ramènes des problèmes… Tu ne changeras jamais. ~

De quoi parlait-elle? Une sale bête venait de faire son apparition à quelques mètres de ce lieu, et non pas des moindres: un Lygus plus enragé que jamais. Apparemment, il en avait après le blondinet… Qui sait ce qu’il avait bien pu faire. Murmurant à l’oreille de l’inconscient, elle lui demanda de se taire, le temps que le monstre disparaisse de lui-même. Autant elle que lui n’étaient pas près pour s’attaquer à cet espèce d’insecte sur le champs.

~ Pas un mot, pas un bruit compris? ~
~ Après, je t’entraînerai volontiers faux aveugle. ~


Il avait parlé d’entraînement n’est-ce pas? Bien sûr, venir sans arme dans un endroit aussi néfaste que la serre de combat… Belle preuve d’intelligence sérieusement… De plus, il allait passer un sale quart d’heure: Yuna ne lui avait pas encore pardonné le fait qu’il n’ait rien dit, à propos de sa vue. Passons. Préparant au cas où sa palette, elle observa l’objet volant de loin. Elle avait finalement de la chance dans son malheur: Ce n’était pas un T-rex. Alors en cas de problème, la tâche lui serait moins ardue.
avatar
Yuna
SeeD niveau 2

Messages : 52
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Tidus le Sam 6 Mar - 20:51

Un bruit sourd... Bang, Ultima vint percuter le tronc d'arbre à quelques centimètres à peine du bras du jeune homme, lequel regarda l'épée vibrer avec un mélange d'étonnement, d'amusement et une petite part de peur.
Avait-il vraiment froissé Yuna à ce point ?
Une grimace fendit les traits lisses du blondinet. Il posa un doigt sur la lame de l'épée et la fit vibrer de plus belle, alors que la voix de la jeune femme retentissait.

~ … Alors tu te cachais ici n’est-ce pas. ~

Sa voix était empreinte de sérieux, peut-être un peu trop même. Tidus ne se souvenait pas que Yuna puisse être aussi... enfin bref.
La jeune femme dégagea l'épée et la laissa de côté, tandis que son autre main enfermait celle du blondinet pour le maintenir immobile.

~ Refais-moi le coup de l’infirmerie, et je n’hésiterai pas la prochaine fois. ~

Tidus grimaça un sourire peiné. Il semblait qu'elle lui en veuille malgré tout, ce que Tidus ne savait pas s'il devait le prendre avec humour ou circonspection.
Il haussa les épaules, tandis que la jeune femme reprenait l'épée et contournait l'arbre pour le regarder en face. Sans un mot, elle se transforma, employant une de ses fameuses vêtisphères pour modifier ses capacités. Instinctivement, alors que des éclats de lumière colorée entouraient la jeune femme et désintégraient ses vêtements pour les remplacer par d'autres, Tidus sut qu'il allait retrouver devant lui la Yuna qui l'avait guéri de ses faiblesses, jambes et vue.
Et, effectivement, c'est une Yuna rayonnante de force et de lumière qui apparut devant lui, coiffée d'un capuchon clair qu'elle retira doucement pour lever ses yeux vers lui. Tidus en resta plus d'une seconde bouche bée, avant de reprendre ses esprits. Il allait falloir qu'il s'habitue une bonne fois pour toutes, et avoir retrouvé la vue ne l'aiderait en rien dans cette tâche complexe !

~ Je t’ai cassé une jambe n’est-ce pas? ~

Le blondinet haussa un sourcil. La question ne se posait même pas, mais il voyait dans les yeux de la jeune femme que ce n'était qu'une question rhétorique. Elle pointa son bâton en direction de la jambe meurtrie du petit blond et en appela à ses pouvoirs, diffusant autour d'elle une lumière ténue qui soulagea immédiatement Tidus de sa douleur.
Un soupir s'échappa de ses lèvres. Il lâcha la béquille qui alla se perdre dans les herbes sous ses pieds. De justesse semblait-il, car une seconde plus tard, il lui fallut ses deux bras pour accueillir la jeune femme, qui venait de lui sauter au cou.
Tidus écarquilla les yeux de surprise. D'où venait ce soudain excès de... de quoi en fait ? De joie, de tendresse ? Ou était-ce une sorte de piège ?

~ Tu es guéri… ~

Ca, elle n'avait pas besoin de le préciser, mais malgré cela, Tidus acquiesça et rit de bon coeur. Il lui fallait une certaine concentration pour ne pas se révéler trop tendre avec la jeune femme, car n'oublions pas, la petite n'avait toujours pas retrouvé la mémoire. Comprenait-elle à quel point elle faisait ressurgir des souvenirs douloureux dans l'esprit du pauvre blond ? Pas sûr...

~ Et en plus, tu nous ramènes des problèmes… Tu ne changeras jamais. ~

- Hein ?

Par réflexe, Tidus voulut se retourner mais Yuna le tenait fermement immobile. Un bourdonnement désagréable emplit les oreilles du jeune homme. Bien sûr ! La grosse abeille avait retrouvé sa trace. Tidus grimaça et resta silencieux, sans que Yuna n'ait eu besoin de préciser qu'il doive se taire.
Le jeune homme était parfois bête, mais il n'était pas dénué d'intelligence.
Par contre, la petite avait parlé de l'entraîner. Finalement, la conversation qu'il avait eue en rêve avec Ultima prenait tout son sens. Yuna était trop importante dans sa vie pour qu'il puisse se débarasser d'elle aussi facilement.
Après des minutes qui lui semblèrent durer des heures, Tidus sentit le bourdonnement d'ailes disparaître de son ouïe, et il laissa s'échapper un soupir de soulagement.
Il quitta l'étreinte pourtant agréable de la jeune femme, et regarda autour de lui, les yeux pétillants d'une lueur indéchiffrable.

Finalement, il afficha un sourire :

- C'est toi qui a soigné ma vue, je te signale. J'ai préféré éviter de te le dire, pour que tu n'attrappes pas la grosse tête.

Tidus lui adressa un clin d'oeil malicieux puis baissa le regard vers Ultima.
Il lui fallait une épée de remplacement, le temps de s'entraîner. Il ne méritait pas encore de manier Ultima, pas pour l'instant. Et puis, savoir les deux biens les plus précieux au coeur de Tidus ensemble, avait quelque chose de réconfortant.
Yuna et Ultima...

- Je vais chercher quelque chose...

Laissant Yuna seule quelques minutes, il sortit de la serre et farfouilla à la recherche d'une nouvelle arme. Il en trouva finalement une dans une sorte d'arsenal, exigu mais assez fourni. Les armes n'étaient pas exceptionnelles, mais bien suffisantes pour des entraînements ou des échauffourées.
C'était d'ailleurs sûrement leur but.
Il revint dans la serre en arborant sa trouvaille et haussa les épaules.

- Maintenant, on peut commencer l'entraînement, petite demoiselle. Et tu verras ce qu'un faux aveugle est capable de faire !
avatar
Tidus
SeeD niveau 2

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Yuna le Dim 7 Mar - 1:04

Le temps s’écoulait lentement, temps durant lequel les deux jeunes durent rester silencieux, dans une position plus ou moins étrange. Être enlacé alors qu’une sale bête faisait le guet pour s’attaquer à eux? Sublime. Rien de tel pour se provoquer des ennuis en un clin d’œil. Restant sage et ne bougeant pas d’un cheveux, Yuna, malgré son air sérieux, ne pouvait s’empêcher de se sentir gênée. Déjà qu’elle ne comprenait pas ce qui lui avait pris, de sauter dans les bras d’un garçon qu’elle venait de rencontrer. Mais en plus, elle devait rester collée à lui pour éviter une vulgaire bestiole… Vous connaissez le refrain.

Plusieurs minutes passèrent, et le Lygus se décida enfin à débarrasser le plancher. Soupirant de soulagement, elle relâcha Tidus de son emprise, et passa une main sur son front. Décidemment, elle se trouvait fort idiote, de devoir se cacher pour éviter un monstre de classe moyenne. Mais là n’était pas la question. Il fallait passer à l’entraînement avec celui a qui elle avait permis de recouvrer la vue… Attendez voir une seconde.

~ Qu…? ~

Elle aurait juré s’être prise une enclume sur la tête, tant elle en resta sonnée… Les paroles du jeune homme clochaient. Non, il était catégoriquement impossible pour la jeune femme de pouvoir soigner un problème aussi grave que celui de la cécité… Et pourtant… Comme toujours, elle se figea, interdite et grande bouche ouverte. Elle avait non seulement guéri ses jambes, ce qui relevait déjà du miracle, mais en plus sa vue? Elle regarda ses mains tremblantes, un regard mêlé de curiosité et de stupeur.

~ C-ça alors… ~

La grosse tête? Loin de là. Elle ne comprenait pas comment cela avait été possible, et elle cherchait à cet instant les causes probables. Oui oui, toujours ainsi la pauvre petite. Elle se laissa vaquer à ses réflexions, ne remarquant même pas que son cher Tidus était parti on ne sait où. Quelques minutes passèrent, elle redescendit sur terre pour être accueillie par… Des feuilles.

~ … Euh? ~

Penchant légèrement la tête de côté, elle regarda dans le vide, à la recherche d’une raison. Scrutant finalement les lieux, elle fut soulagée en voyant le blondinet revenir, chargé d’un arsenal complet… Ah d’accord.

~ Wow… Dis-moi, tu as l’attirail entier là. ~

S’esclaffant silencieusement, elle esquissa après coup un fin sourire amusé et se releva, époussetant ses vêtements par la même occasion. Les choses sérieuses venaient à peine de commencer. Tirant sa palette hors de sa sacoche, pour une fois, elle l’examina attentivement et entama son éternel discours avant d’être interpellée par un petit disfonctionnement.

~ Epate-moi donc faux aveugle. ~
~ Alors dis-moi, est-ce que tu… qu’est-ce que c’est ça? ~


Elle s’interrogea elle-même à voix haute, ne faisant pas vraiment attention. Après tout, cela pouvait peut-être intéresser aussi Tidus. S’approchant du blondinet, elle lui colla la carte sous le nez, indiquant du bout du doigt l’emplacement d’une vêtisphère inconnue à ses yeux. Le symbole ne lui disait rien. Et il ne lui semblait pas avoir déjà utilisé cet emplacement.

~ Tu sais ce que c’est? Puisque tu m’as connue… ~

Que vouliez-vous… Elle avait accepté le fait de ne pas demander de l’aide à Tidus pour recouvrer la mémoire. Mais pour une petite broutille pareille… Ce n’était pas si grave que cela non? Soupirant, elle agita légèrement sa main dans le vent, affichant un semblant de sourire.

~ Oh et puis zut, je n’ai qu’à essayer… Flambeuse n’est-ce pas? ~

Elle secoua l’espace d’un instant la palette (se méfiant à peine de ce nom), le temps de comprendre le fonctionnement de cette drôle de vêtisphère, ce qui finit par rapporter ses fruits à priori. La carte s’activa et un espèce de cercle lumineux l’entoura, semblant dessiner… les piques? d’un jeu de carte par moment. Et le scénario se répéta… Ses vêtements disparurent pour laisser place à d’autre, et ce ne fut qu’à ce moment précis que Yuna regretta sa trop grande curiosité. Quelques étincelles illuminèrent les lieux, et dès que la jeune femme passa sa main devant pour l’attraper, elle se retrouva avec un jeu de carte à la place. Elle s’observa, peu rassurée de ce qu’elle verrait. Et le pire? Elle avait absolument raison. Sublime tenue à première vue certes, mais si l’on oubliait qu’elle était… comment pouvait-on dire cela… très ouverte un peu partout? Puis pour compléter le tableau, un as de pique s’était gravé dans sa peau, juste sous sa poitrine.

~ … J’y… J’y crois… paaaaaaaaaaaaaaaaas! ~

Par instinct, ou par réflexe sûrement, elle croisa ses mains sur son poitrail, se sentit terriblement gênée, voire même honteuse. Cela ne lui arrivait qu’à elle, sérieusement… Soupirant et se calmant peu à peu, elle se résolut à cette drôle d’apparence, reprit une grande bouffée d’air et, tout en évitant de croiser le regard de Tidus, poursuivit son discours de tout à l’heure.

~ Bon… Ca me permettra d’apprendre de nouvelles… techniques oui. ~
~ Alors, dis-moi quelles armes tu sais manier, et les sorts que tu connais. ~


Il n’y avait aucun doute: Même si la jeune femme sentait un grand potentiel se dégager de cette vêtisphère, elle restait vraiment gênante et embarrassante…
avatar
Yuna
SeeD niveau 2

Messages : 52
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Tidus le Dim 7 Mar - 15:19

~ Epate-moi donc faux aveugle. ~
~ Alors dis-moi, est-ce que tu… qu’est-ce que c’est ça? ~


Ah ? La jeune femme tenait sa palette en main, et semblait surprise par quelque chose que Tidus ne comprit pas sur le coup. Ce fut quand elle s'approcha et lui balança presque la carte sous le nez que le blondinet comprit, à moitié en tout cas, pourquoi elle était étonnée.

- Quoi ?

Tidus ouvrit des yeux ronds en reconnaissant la carte. Il se passa une main dans les cheveux, l'air gêné, et murmura un : "Ca va faire mal."
La jeune femme ne l'écoutait déjà plus, trop occupée à se demander ce que pouvait être cette carte inconnue. Le blond savait ce qu'elle était... Flambeuse.
Une légère grimace tordit ses lèvres alors que Yuna citait elle-même le nom de la vêtisphère qu'elle s'apprêtait à utiliser.
Le pauvre blondinet ne savait pas s'il devait l'arrêter ou la laisser faire, en attendant qu'elle remarque elle-même les... sublimes... changements qui s'opéreraient en elle.
Finalement, il haussa les épaules et se contenta de regarder, bras croisés. Yuna avait choisi de tester la carte et se transformait déjà. Ses vêtements disparurent dans une série d'illuminations circulaires, imprimées par un symbole en forme de pique, le fer de lance des temps médiévaux.
Ce même symbole apparaissait sur la peau à nu de la jeune femme, à quelques centimètres en bas de sa poitrine... poitrine qui, au passage, était très, voire trop, légèrement couverte.
Le blond grimaça encore en se souvenant de la fois où il avait vu cette vêtisphère pour la première fois. Il ne fallait pas imaginer sa réaction...

* Ma grande, tu vas regretter ta curiosité... *

Effectivement, un grand cri de surprise s'éleva dans la serre.

~ … J’y… J’y crois… paaaaaaaaaaaaaaaaas! ~

Réaction du blond ? Il s'écroula littéralement de rire au sol (heureusement pour lui, il s'était assis entre-temps, l'épée d'entraînement posée en travers de ses jambes) et frappa du poing contre les herbes épaisses, légèrement humides. La tête de Yuna à cet instant précis était... mémorable !
Flambeuse, oui, dans tous les sens du terme. A cette pensée, Tidus rit de plus belle et faillit presque s'étouffer tant l'air qu'il expulsait de ses poumons n'était pas assez rapidement remplacé.
Il lui fallut bien cinq minutes pour se calmer, cinq minutes durant lesquelles Yuna tenta de se convaincre que sa nouvelle vêtisphère lui permettrait d'apprendre de nouvelles techniques. Elle ne se trompait pas sur ce point, mais bon...

~ Alors, dis-moi quelles armes tu sais manier, et les sorts que tu connais. ~

Tidus se releva, la poitrine encore compressée d'avoir trop ri. Il évita de poser son regard sur la jeune femme, au risque de repartir dans une crise de fou rire incontrôlable, mais ne put retenir un sourire.
Il cligna des yeux plusieurs fois, essayant de se rappeler ses capacités. Depuis que le nano-virus avait été injecté dans son corps, le jeune blond ne pouvait plus maîtriser ses anciennes techniques. Seule sa maîtrise de l'épée était restée sauve dans son esprit.
Hochant de la tête, il répondit :

- Je manie l'épée, rien de plus. J'ai eu l'occasion de combattre au revolver aussi, mais ce n'est pas mon arme préférée...

Laissant un instant de réflexion en suspens, il garda la bouche ouverte, comme s'il venait de faire une découverte importante. Ses yeux brillèrent soudain d'un pétillement intense.

- Mais je joue très bien au poker !

Poker ? Quel était le rapport avec la question d'avant ? Allons, il suffisait de regarder la vêtisphère de Yuna, et les cartes qu'elle portait comme des "armes". Cartes de pique, certes... une petite partie de cartes ?
Tidus éclata de rire à cette blague si recherchée, et s'éloigna de Yuna pour éviter un coup intempestif. Il n'avait pas pu la retenir celle-là, et il sentait bien que la brunette allait lui faire payer son humour peu scrupuleux.
avatar
Tidus
SeeD niveau 2

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Yuna le Dim 7 Mar - 17:20

La jeune femme sentait déjà la rage lui monter à la tête, mais elle se tint calme et sereine, bien que son sourire forcé ne relevait que d’un tic d’irritation. Le blondinet était écroulé de rire, à un tel point que Yuna crut qu’il était perdu et qu’il serait battu et défait par une crise d’hilarité. D’accord, sa réaction pouvait passer pour comique, voire burlesque. Mais tout de même! Toute femme aurait fait exactement cela à sa place. Imaginez: Vous vous retrouvez à demi dénudée devant un homme… Non, il n’y avait pas de quoi se réjouir.

*Si tu ne te tais pas, je vais fermer ton clapet à coup de marteau.*

Laissant de côté ces détails futiles d’envies… massacrantes dirons-nous, elle attendit patiemment la réponse de Tidus, réponse qui fit étirer ses lèvres en un sourire sincère. Le revolver n’est-ce pas? Elle avait eu l’occasion de voir ses capacités à la plage, et aussi son geste qui lui avait remis le surnom d’impudent de la part de la brunette. Une arme, jetée sans scrupule… S’il y avait bien une chose à ne pas faire en sa présence, c’était ce genre d’action stupide. Soupirant silencieusement, elle s’apprêta à annoncer les suites des opérations quand une remarque peu pertinente du blondinet stoppa net la pauvre petite.

~ … ~

Vous l’aurez deviné, le poing partit de son gré. Elle banda son bras au maximum et envoya balader son poing fermé en direction de Tidus… Ce qu’elle cogna? De l’air, car le petit avait eu la brillante idée de s’éloigner à temps. Heureusement pour lui d’ailleurs. S’il avait eu le malheur de se figer sur place, Yuna aurait fini par lui casser non sa jambe mais son minois. Passons. Voyant qu’elle ne faisait que brasser de l’air, elle cala son poing contre son autre main, un sourire haineux lui tordant la bouche. Il ne payait rien pour attendre, et il allait vite comprendre sa douleur, à un tel point qu’il allait sûrement regretter son handicap passé.

*Tu vas voir blanc-bec, je vais te remettre en forme… Tu n’en sentiras plus tes muscles.*

Posant son poing sur sa hanche, elle s’avança vers sa victime, un air étonnamment calme, un léger soupçon de sadisme venant se mêler au tableau. Il l’avait traité de brute n’est-ce pas… Très bien, s’il désirait tant percevoir les actions d’une véritable brute, il serait servi. Passant son jeu de cartes sous le menton du blond, elle releva son visage encore baissé sous l’effet de la crise de rire et le força à la regarder dans le blanc des yeux. A cette vue, ses lèvres se fondirent dans la satisfaction future, imaginant déjà l’état de ce pauvre inconscient.

~ Tu sais jouer au poker mmh? Bien, je vais t’apprendre les plaisirs du hasard. ~

En quoi le hasard avait à avoir avec son entraînement? Simple… Ne connaissant pas totalement les capacités de sa vêtisphère flambeuse, Tidus lui servirait de cobaye. Pas sûr qu’il s’en réjouirait. Se retirant et s’éloignant un peu de son cher ami, la jeune femme resta le point sur les hanches, usant de ses cartes comme éventail, silhouette parfaite de la sadique de service, et avec le sourire je vous prie! A priori, elle s’était habituée à sa tenue, et tout cela merci à Tidus bien entendu. Sans lui et sa petite crise d’hilarité, elle n’aurait jamais pu se sentir à l’aise. Mais maintenant que la partie la plus intéressante commençait enfin, elle n’avait plus de soucis, trouvant même en cet accoutrement un certain confort.

~ Puisque ça fait des années que tes jambes sont endormies, on va les réveiller. ~
~ Fais- moi 5 aller-retour entre ce point-ci et celui-là pour commencer. ~


Distance d’environs 50 mètres de long, distance convenable au goût de la jeune fille. Et le blondinet pouvait s’estimer heureux, elle avait failli choisir une piste de 200 mètres… Bref, au moins il n’aurait pas à s’inquiéter: ils se trouvaient dans une zone neutre où les monstres ne s’aventuraient que rarement. Profitant de la course de Tidus, Yunie s’installa confortablement sur un rocher et croisa ses jambes, en laissant cette fois-là sa main contre son ventre, et l’autre lui servant toujours d’éventail, ou de cache de temps à autre quand elle peinait à retenir un petit pic d’hilarité. Dès que le pauvre acheva sa course, elle ne lui laissa qu’à peine une minute de pause avant de le forcer à un autre exercice.

~ Maintenant, fais-moi 15 pompes. Si tu en loupes ne serait-ce qu’une seule… ~
~ Tu devras m’en faire 30 pour chaque ratée, et en me portant sur ton dos. ~
~ Je ne suis pas lourde, mais ça va faire mal. Et ne râle pas ou je te fais faire 100 squats. ~


Eh oui, elle lui en voulait, et il allait le sentir passer. A quoi bon ces exercices? Il était hors de question de lui laisser manier une épée sans échauffement. Il lui avait retiré toute son énergie pour soigner ses jambes, alors elle ne souhaitait pas recommencer.

~ Dès que tu finis, 20 sauts à pieds joints, puis 10 sur une jambe, pour chacune des deux. ~

Elle le poussait un peu trop? Pas du tout voyons.
avatar
Yuna
SeeD niveau 2

Messages : 52
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Tidus le Dim 7 Mar - 18:07

L'expression de colère qui passa sur le visage de Yuna, mêlée à une pointe d'exaspération et finalement par un sourire haineux, avait quelque chose d'impayable. Tidus ne regrettait pas la petite taquinerie qu'il avait sorti, c'était cela le principal, non ?
De plus, heureusement pour lui, il avait bien fait de reculer, prévoyant un coup qui n'avait pas tardé à venir. Le poing de la brunette avait fendu l'air avec rapidité, et une force que peu se seraient attendus à rencontrer de la part d'une femme en apparence inoffensive.
Le blond connaissait Yuna mieux que cela, surtout que depuis son amnésie, elle possédait un caractère beaucoup plus... chaud.

La jeune femme s'approcha, le visage éclairé par un sourire sadique qui ne trompa pas Tidus : maintenant, c'était à son tour de souffrir, il le savait.
Malgré cela, il répondit à ce sourire par un sourire gamin.

~ Tu sais jouer au poker mmh? Bien, je vais t’apprendre les plaisirs du hasard. ~

Plaisirs du hasard ? Tidus haussa un sourcil interrogateur, ne comprenant pas où la brunette voulait en venir. Il ne tarda malheureusement pas à savoir ce qui allait advenir de lui. Après lui avoir parlé de ses jambes, elle lui ordonna de faire cinq fois un trajet qui, selon l'estimation visuelle du jeune homme, devait mesurer environ 50 mètres de long, sans réelles mauvaises conditions de terrain.
Cinq aller-retours ? En tout, deux fois 250 mètres donc. Le blond se gratta la joue d'un air pensif. Cette "épreuve" était sans doute le prologue à d'autres tortures bien plus horribles. Malgré cela, un léger sourire vint flotter sur le visage du blond.

Il commença son petit échauffement, trottinant d'un pas léger sur l'herbe humide. Ses pieds nus étaient rafraîchis par la rosée matinale, alors même qu'un pâle soleil se levait à l'autre bout de la serre, éclairant de sa lumière encore faible une forêt tirée de son sommeil et brillante de gouttes cristallines.
Le premier aller-retour se passa ainsi, dans l'éclairage naturel de l'astre solaire, et dans un calme apaisant qui donnait des forces au blondinet. Il ne s'était jamais senti aussi en forme qu'aujourd'hui, ses jambes lui semblaient chargées d'une énergie inépuisable. Sentir ses muscles fonctionner naturellement lui tirait des éclats de rire silencieux, tant il était heureux de retrouver une forme bienfaisante.
Le deuxième trajet fut aussi gratifiant que le premier, et lorsque Tidus passa à côté de Yuna, il lui tendit même une fleur aux longs pétales d'un bleu aussi pur que le saphir, dont le nom lui était inconnu, qu'il avait cueilli sur son passage.

Décidément, le jeune homme ne manquait pas la moindre occasion de désespérer la brunette. Le troisième trajet fut parcouru en marche arrière, pour le simple plaisir de désespérer encore plus la jeune femme qui pensait le torturer avec ses exercices physiques. Tidus n'était pas le plus endurant des hommes, ni le plus fort, et il le savait parfaitement, mais 500 mètres de marche, même de course, était largement à sa portée.

Une fois qu'il eut fini son exercice, il s'arrête face à Yuna et lui sourit.
Cette dernière se vengea en lui astreignant 15 pompes, que Tidus s'empressa d'accomplir.

~ Maintenant, fais-moi 15 pompes. Si tu en loupes ne serait-ce qu’une seule… ~
~ Tu devras m’en faire 30 pour chaque ratée, et en me portant sur ton dos. ~
~ Je ne suis pas lourde, mais ça va faire mal. Et ne râle pas ou je te fais faire 100 squats. ~


Lui avait-elle dit... Le jeune homme évita de demander ce qu'étaient des squats, et il ne voulait pas l'imaginer. Par contre, le petit jeu des pompes l'amusa.
Etait-ce fait exprès ou de manière réelle, car quoi qu'il en soit, il rata la quinzième et dut donc prendre Yuna sur son dos pour une série de trente pompes supplémentaires.
Tidus haussa les épaules. Il se releva et, dans un geste d'une extrême lenteur, enleva le t-shirt qui lui collait au torse. Sa peau luisait d'une sueur saine tirée des exercices physiques. Il s'étira deux-trois fois et étendit ensuite les bras. Des muscles fins mais bien visibles roulaient sur sa peau blanche. Il n'était pas ce qu'on appelait un athlète de haut niveau, mais on ne pouvait pas dire qu'il était chétif. Et cela, Yuna ne manquerait pas de le découvrir... ou plutôt de le redécouvrir.

- Prête à me monter dessus pour les 30 pompes, votre majesté ?

Un sourire passa sur ses lèvres et délivra une expression malicieuse qu'il ne put cacher. Il s'inclina d'un air faussement soumis, se posa au sol et attendit gracieusement que "sa majesté" daigne monter sur son dos pour la torture "pompes".
avatar
Tidus
SeeD niveau 2

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Yuna le Dim 7 Mar - 19:52

Yuna le regarda faire ses tours de courses, son sourire ne pouvant s’empêcher de poindre au bout des lèvres à chaque fois que le blond passait devant elle. Il semblait s’amuser, et même si cela n’était pas le but premier de notre petite brunette, cela lui faisait en un sens plaisir de retrouver un Tidus en pleine forme. Que vouliez-vous… Sa conscience ne la rattraperait pas si elle y allait un peu fort avec lui. Eh oui, monsieur se sentait d’attaque? On allait rire.

*Quel idiot vraiment…*

Quand le jeune homme passa devant elle en signalement d’un deuxième tour, il lui tendit une fleur d’un bleu si pur qu’elle aurait cru voir un saphir. L’attrapant au vol, elle resta un tantinet perplexe face à un geste pareil de la part de sa victime. Depuis quand donnait-on une fleur à son bourreau? Esquissant un grand sourire amusé, elle éclata littéralement de rire en voyant le blond faire le pitre. Courir en arrière était vraiment quelque chose de mémorable. Espérant tout de même le voir tomber, elle se calma et reprit son sérieux. Ce dernier ne dura pas longtemps.

*J’y crois pas… Louper la dernière pompe…*

Qu’il l’ait fait exprès ou non, il allait devoir faire 30 pompes supplémentaires… En portant notre pauvre petite sur le dos. Le pire? Elle plaisantait avec cette consigne de fin… Elle ne s’attendait pas réellement à ce qu’il en rate… Et maintenant, le supplice se retournait vers elle. Soupirant et passant sa main sur son visage, la scène qui s’en suivit allait lui faire regretter d’avoir ouvert les yeux.

~ Qu… tu fais? ~

A priori, Tidus ne se privait pas de la torturer à son tour, et de l’embarrasser au maximum… Depuis quand une personne normale prenait autant de temps pour retirer un vulgaire t-shirt? La jeune femme crut se recevoir une enclume, à nouveau oui, sur la tête, tant le choc fut violent à encaisser. Elle l’observait agir avec lenteur, totalement éberluée et figée telle une statue de marbre. Elle essayait tant bien que mal de décrocher son regard de cette scène plus que douteuse, mais elle n’y arrivait malheureusement pas. Ce ne fut que le spectacle achevé qu’elle retourna furieusement la tête de côté, prenant une grande bouffée d’air frais.

*A quoi il joue là? Pas tout compris, il essaye de me jouer un tour ou quoi?*

Tapotant fébrilement ses joues, elle faillit tomber à la renverse pour la suite des opérations… Ah oui, la punition. Ravalant sa salive, elle soupira et se leva dans son rocher, fixant un regard sérieux et diplomate sur le blondinet, voilant en réalité une certaine gêne. Elle allait devoir… Se mettre sur lui (sans double sens je vous prie) alors qu’il était à torse nu? Jamais de son vivant la pauvre petite n’avait du subir pareille situation.

~ Si tu me fais tomber, tu devras faire 200 squats. ~

Vu les réactions plutôt… taquines du blondinet, elle préférait se préserver d’une belle chute dans l’herbe bien fraîchement humide, et de salir par la même occasion sa toute nouvelle tenue. Oublions ce détail… Au moment où elle se préparait à s’installer sur son dos, une idée lui traversa l’esprit, la stoppant net pour quelques secondes. Oui, elle allait rire.

~ Au fait, tu es chatouilleux maintenant que j’y pense? ~

Elle s’installa donc sur son dos, le plus éloignée possible de ses omoplates, les jambes placées de côté pour pouvoir les croiser librement, un fin sourire étirant ses lèvres de minutes en minutes. Et de là, elle commença sa petite torture personnelle.

~ Si tu en rates une, 50 pompes la ratée, si tu tombes, 100 squats, et si tu me laisses tomber, tu sais déjà ta punition. ~

Elle entama donc son petit stratagème… Elle posa son doigt entre les épaules et le laissa lentement glisser le long de sa colonne vertébrale, au même moment où le jeune homme effectuait ses pompes. Elle laissa s’échapper un petit rire et quelques remarques suivirent.

~ Eh bien dis-moi… Beau corps que voici. ~

Elle frôla du bout des doigts les bras du jeune homme, lui infligeant ainsi plus de poids du au fait qu’elle devait se pencher en avant, effleura les côtes, s’amusant à le taquiner de cette manière sans relâche. Il allait comprendre sa douleur.

~ J’espère que tes exercices te plaisent petit blondinet. ~

Il lui fallut tout son courage pour se retenir d’éclater de rire, si bien qu’elle s’esclaffa en silence pour décompresser, ne se permettant que de laisser un sourire de satisfaction et de sadisme s’encrer sur son minois. Pauvre petit…
avatar
Yuna
SeeD niveau 2

Messages : 52
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Tidus le Dim 7 Mar - 20:48

La tête de Yuna lorsqu'elle avait eu Tidus torse nu était un spectacle impayable. Rien que pour la peine, le blondinet ne fut pas déçu d'avoir joué au strip-tease, et cela se voyait dans son sourire plein d'entrain et ses prunelles pétillantes.
Bref, alors même que la petite dame se plaçait sur son dos, Tidus sentit le poids sur ses bras doubler, et eut une légère grimace.

* Heureusement qu'elle ne voit plus mon visage, sinon elle rigolerait bien ! *

Mais bref, trêve de plaintes. La flexion des bras commença lentement, le sol se rapprochant et s'éloignant à temps égaux du visage du pauvre garçon, soumis à son propre poids mais aussi à celui de la jeune femme sur son dos.
Il y allait lentement, prenant tout son temps entre chaque flexion, autant pour économiser ses forces que pour éviter que Yuna ne tombe de son dos.
Non pas que les "squats" lui fassent peur, il ne savait même pas ce que c'était, mais il aurait été bien triste que le joli costume de carnaval de la petite dame ne soit tâché de vert et de brun n'est-ce-pas ?
Ramenant son esprit aux pompes, il écoutait à peine ce que disait la brunette, jusqu'à ce qu'un mot saute à ses oreilles et ne le fasse légèrement sursauter :

~ Au fait, tu es chatouilleux maintenant que j’y pense? ~

Chatouilleux ? Les poils sur la nuque du blond se hérissèrent, tandis que ce mot se frayait un chemin dans son esprit. Non... ça ne pouvait pas être ce à quoi il pensait, non non non...
Un changement de position sur son dos indiqua que Yuna se penchait en avant, modifiant par la même occasion la situation de son point de gravité, et donc son poids se répartissait différemment.
Tidus grimaça de plus belle, mais ce n'était rien comparé à ce qui arriva ensuite.

~ Si tu en rates une, 50 pompes la ratée, si tu tombes, 100 squats, et si tu me laisses tomber, tu sais déjà ta punition. ~

* Aïe, ca sent les prob... *

Trop tard, un doigt vint courir le long de sa colonne vertébrale, avec une lenteur exaspérante qui déclencha chez lui une réaction de frissons intenses. Le jeune homme expira brutalement l'air de sa bouche et se mordit la lèvre. Chatouilleux ? Oui, il l'était, et pas qu'un peu !!

- Joue pas à ça avec moi !

La menace ne fit aucun effet à la brunette, qui vint caresser ses bras, puis les côtes avec des gestes délibérément doux et donc horriblement efficaces pour chatouiller la peau sensible du petit blond.
Un grognement s'échappa de la bouche de celui-ci. Sa peau frémit, ses bras faillirent faiblir sur le coup, mais il se retint de justesse de tomber. Il en était à la moitié de ses pompes supplémentaires, et le calvaire empirait de seconde en seconde.

~ J’espère que tes exercices te plaisent petit blondinet. ~

La remarque, lâchée d'une voix qui étouffait presque sous l'amusement et le sadisme, fut la goutte qui faisait déborder le vase.
Un rictus de vengeance vint flotter sur les lèvres du blond. Elle voulait jouer avec le feu ? Elle risquait de se brûler au volcan !
Libérant sa main gauche, laissant son poids porter uniquement sur le droit, il attrapa le bras de Yuna et la fit tomber de sur son dos, tout en veillant à ne pas qu'elle se blesse dans sa chute.
Une fois cela fait, il ne lui laissa pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait.
De ses mains, il bloqua les bras de la jeune femme, et pareillement avec les jambes. Il dominait la brunette de tout son long, profitant de la surprise et de la rapidité de ses mouvements pour prendre le dessus.
D'ailleurs, cette position ressemblait fortement à celle de la plage, lorsque Yuna était au-dessus et lui en-dessous, vaincu.

- Chacun son tour ma petite. Cette fois, c'est moi qui domine !

Il essaya de faire passer une expression cruelle sur son visage, mais seul le sadisme purement gamin d'un esprit échauffé transparaissait dans ses traits lisses éclairés par un soleil qui, cette fois, était plus haut dans le ciel.
Il approcha son visage de celui de Yuna et la regarda pendant une dizaine de secondes, avec un sourire presque pétrifiant.
A cet instant précis, tout aurait pu arriver...

- Je pense que je suis prêt pour le véritable entraînement, cette fois.

Il se releva d'un bond, libérant Yuna dans le même temps, et partit rechercher son t-shirt, accroché à la branche d'un arbre.
Il essuya son torse couvert de sueur et l'enfila ensuite, en soupirant doucement.
Un bref coup d'oeil sur la jeune femme lui apprit qu'elle était encore couchée, comme si elle était pétrifiée par ce qui venait de se passer.

- Tu peux te relever tu sais ? La petite Flambeuse risque d'être toute mouillée sinon.

Et sur cet entrefait, Tidus empoigna l'épée d'entraînement qu'il s'était choisi et fit quelques passes, histoire de réchauffer ses muscles endoloris par les pompes.
Ah ? Et je ne crois pas être obligé de préciser qu'il le faisait avec un sourire jusqu'aux oreilles ?
avatar
Tidus
SeeD niveau 2

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Yuna le Dim 7 Mar - 22:11

A vrai dire, elle n’avait pas vraiment compris ce qu’il lui arrivait, et ce ne fut que bien trop tard qu’elle réalisa la galère dont laquelle elle s’était plongée de son plein gré. Alors qu’elle prenait un malin plaisir à faire souffrir le pauvre blond et, oui c’est possible, profitant légèrement de la situation, elle se retrouva en une volée en dessous de sa victime, passant du stade de bourreau à condamnée.

*Que…?*

Ses poignets se retrouvèrent encerclés par les mains de Tidus, et ses jambes ne furent pas épargnées. Apparemment, monsieur avait parfaitement assimilé la technique que la jeune femme avait effectuée tantôt sur la plage. Si bien apprise qu’elle s’en retrouva hébétée, ne sachant que faire dans ce genre de situation. Aussi longtemps que sa mémoire lui permettait de se souvenir, c’était bel et bien la première fois que quelqu’un réussissait à la plaquer au sol. Et à vrai dire, ce n’était pas pour la plaire… Elle restait figée, à regarder le blondinet fier de son petit tour de passe-passe.

~ Tch. Si tu crois que tu peux me domin.. Eh?! ~

Mauvais signe, l’impudent approcha son visage du sien, acte qui provoqua un réflexe chez Yuna: Elle tenta de reculer. Malheur pour elle, la jeune femme se trouvait déjà calée contre le sol et ne pouvait pas vraiment enfoncer sa tête plus profondément. Essayant de se débattre, elle resserra les poings et tenta de se dégager en faisant reculer le jeune homme. Hors, il ne semblait pas vouloir s’éloigner, et encore moins s’arrêter d’approcher de son minois. Passant de son teint normal à celui de pivoine, elle dévia le regard et pencha la tête de côté, pour mettre une distance en plus. Hors de question que quoi que ce soit se passe. Pauvre enfant, elle n’y était vraiment pas habituée, et tout ceci la perturbait.

Enfin Tidus se décida à la relâcher, laissant une pauvre fille perplexe et nerveuse. Qu’est-ce qu’il lui avait pris? Elle resta là, allongée au sol, passant une main devant ses yeux et tentant de retrouver ses esprits. Pour activer le processus, elle se mordit violemment la lèvre, puis écouta l’autre.

~ Oui oui… ~

Frappant du poing au sol, elle maudit cette faiblesse qui venait d’apparaître. Mais le plus important allait arriver… En se relevant, elle hoqueta, s’étranglant presque pour ne pas hurler de désarroi. Sa sublime robe avait été gâchée dans ce petit entraînement. Furieuse, elle toisa Tidus et un fin rictus de pur sadisme étira sa bouche l’espace de quelques seconds. Il voulait jouer? Il allait danser même, à un rythme effréné qu’il ne toucherait même plus le sol. Elle allait lui faire payer son impudence, et pas qu’un peu.

~ Ca commence… ~

A peine le jeune homme se retourna à l’entende de ses mots qu’il se reçut un bras de plein fouet au ventre. Et le pire? Malgré son apparence chétive, Yuna cachait en elle une force hallucinante pour un corps si frêle. Et malheur pour Tidus, il allait le sentir passer. La jeune femme s’était déplacé à une vitesse folle, envoyant balader son bras contre le blond, ce qui eut pour effet de l’étaler au sol. Dès que cela fut fait, Yuna le regarda, un sourire de satisfaction planant sur son visage. Finalement, elle se baissa et caressa tendrement la joue de sa pauvre victime, les yeux emplis de douceur, pour on ne sait quelle raison. Enfin, elle s'amusa comme il le fit auparavant. Elle approcha son visage, lentement de celui de Tidus. Et à la dernière minute où ses lèvres allaient enfin se rencontrer, elle dévia la trajectoire et se contenta de déposer un semblant de baiser au coin des lèvres, sans pour autant les toucher. A vrai dire, jouer avec le feu l'attirait plus que tout.

~ Tu veux jouer? On va jouer et on verra bien qui remportera le gros lot à la fin. ~

Oui, elle s'amusait.. En réalité, cette douceur n’était que le présage d’une joie immense à la vue d’un nouveau combat. Le coup de tout à l’heure? Oh, juste un réflexe. En un sens, elle avait apprécié cette petite plaisanterie… Elle adorait les garçons comme lui qui lui faisaient penser à son ami de Winhill. Mais là n’était pas la question… Il avait abîmé sa tenue. Se relevant tout en aidant le blond, elle s’éloigna de lui et dicta la suite de l’entraînement.

~ Cette vêtisphère me permet d’attaquer de loin avec une magie aléatoire. ~
~ On va d’abord tester tes capacités physiques en esquive… ~


Comment le savait-elle? Ses vêtisphères et elle-même cohabitaient en une symbiose parfaite, ce qui lui permettait d'avoir quelques aperçus. Passons. Avant de ne vraiment entamer cet entraînement, elle agita ses cartes et brassa l’air dans un geste en diagonal, une main sur les hanches, se tournant légèrement dans cette action, sans regarder le garçon dans les yeux… Oui, elle était encore gênée. Bref, les cartes s’illuminèrent et des étincelles en forme de pique s’en échappèrent, pour atterrir directement contre Tidus. Ce n’était pas une attaque, juste une magie bénéfique.

~ Bonne fortune… Ca t’aidera peut-être à esquiver plus facilement. ~

Et enfin, le vrai jeu commençait. Son éternel sourire de sadisme mêlé à une euphorie peu rassurante, lui donnant un air presque psychopathe, s’encra profondément sur ses lèvres, tandis qu’elle préparait son sort « Jackpot Magie ». Une espèce de roulette russe basée sur la magie. Son attaque pouvait être autant faible que potentiellement mortelle pour Tidus. Enfin, la roue en fut jouée et elle refit son geste de tout à l’heure, activant sa commande: Foudre +… Un éclair gronda, menaçant de s’abattre sur sa victime.

~ Évite, si tu peux beau blond. Mais si tu finis en poulet grillé, la partie est terminée. ~

En son fort intérieur, elle espérait, de toutes ses forces, qu’il l’évite à temps.
avatar
Yuna
SeeD niveau 2

Messages : 52
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Tidus le Lun 8 Mar - 15:20

Bon bon bon, lorsque Tidus avait insinué que Yuna était une brute, il aurait mieux valu qu'il se taise. En effet, et comme à chaque fois, le pauvre blond avait raison...
Lorsqu'il avait baissé sa garde, jouant un peu avec cette épée qui ne valait pas Ultima, mais qui serait suffisante pour un entraînement, la brunette en avait profité pour se glisser derrière lui et, d'une parole, le faire se retourner avant de lui envoyer un coup de poing magistral dans l'estomac.
Tidus se retrouva au sol en deux secondes, autant à cause de la surprise que de la douleur. La jeune femme n'y était pas allée de main-morte ! Des petites étincelles volaient devant les yeux du blondinet, alors qu'il retrouvait ses esprits, étalé dans l'herbe avec une expression comique de surprise sur le visage.

Une caresse le tira totalement de son étonnement. Les doigts de Yuna caressaient sa joue, avec une telle tendresse qu'on avait peine à croire qu'elle venait de le frapper. Elle s'approcha encore et copia sa technique, lui faisant croire qu'elle allait l'embrasser avant de se désister, mais en laissant un infime baiser au coin de ses lèvres. Le petit blond ne fut pas dupe, il ne s'était pas attendu à ce qu'elle l'embrasse, aussi ne fut-il pas surpris par cette technique.

~ Tu veux jouer? On va jouer et on verra bien qui remportera le gros lot à la fin. ~

Tidus se mit à rire, la poitrine compressée lui envoyant encore quelques vagues de douleur dues au coup de poing. Il se releva d'un bond et frotta son pantalon humide. Le blond plissa les yeux d'un air amusé.

- Tout dépend la nature du gros lot. Je ne joue pas pour gagner n'importe quoi.

Laissant cette phrase pleine de sous-entendus en suspens, il alla rechercher l'épée qui avait glissé un peu plus loin, et la secoua pour en chasser toute la rosée qui s'était accrochée au métal gris-noir de l'arme.
Yuna s'était éloignée, et agitait les cartes qu'elle tenait à la main, dans des positions que Tidus ne comprenait pas. Des flots de lumière s'en échappèrent et entourèrent le blond, qui vit des formes de pique flotter dans cette lumière.

~ Bonne fortune… Ca t’aidera peut-être à esquiver plus facilement. ~

Tidus haussa les épaules. Tout dépendait l'attaque qu'il aurait à esquiver. Le jeune homme se prépara, jambes légèrement écartées, l'épée tenue presque à l'horizontale devant lui, ses bras tendus de part et d'autre de son corps.
Dans cette position, il pouvait bouger en un instant, et se diriger dans n'importe quelle direction sans encombre.

~ Évite, si tu peux beau blond. Mais si tu finis en poulet grillé, la partie est terminée. ~

* Aïe. *

Le blondinet n'avait pas de chance. Le symbole de la foudre était apparu devant Yuna, suivi d'un grondement de tonnerre. La technique hasardeuse qu'elle avait employée avait vraiment bien choisi son attaque...
Une fugace grimace apparut sur le visage de Tidus alors que la foudre partait à une vitesse tout simplement phénoménale.
L'éclair s'écrasa contre le métal de l'épée, submergeant en une seconde à peine les molécules d'une énergie phénoménale. Heureusement pour Tidus, la poignée de l'arme était recouverte de couches de plastique et d'éléments non-conducteurs, le protégeant de l'électricité.
Malgré ça, la force de l'attaque fut si violente que le blond se retrouva éjecté dans les airs, ses pieds quittant le sol. Il s'envola et disparut dans un nuage de fumée lorsque l'explosion de l'attaque souleva un nuage de terre et d'herbes folles.
Un "crac" retentissant avait suivi la disparition du blond.

Qu'était-il arrivé au pauvre Tidus ? Il fallut attendre que le nuage se dissipe, révélant d'abord l'épée, pointe plantée dans le sol, vibrant encore de l'impact qu'elle avait subi. De petites rondes d'électricité statique passaient sur sa lame et mouraient sur la poignée. Un peu plus loin, l'un des arbres en lisière de la forêt se dégageait lentement de la fumée.
Tidus était tout simplement perché sur une des branches, tenu par ses jambes serrant solidement le bois tandis que sa tête basculait vers le bas.

- J'ai toujours voulu apprendre à voler. Merci de m'avoir exaucé.

Le blondinet retomba sur ses pattes et soupira. De la poussière s'accrochait à ses vêtements, et couvrait son visage au teint clair. Heureusement pour lui, il avait vu l'arbre venir à lui et s'était accroché agilement à la branche pour ne pas percuter le tronc de plein fouet.
Bref, récupérant une nouvelle fois son épée noircie par l'électricité qui l'avait traversée, il tiqua et demanda :

- C'est tout ?
avatar
Tidus
SeeD niveau 2

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Yuna le Lun 8 Mar - 21:51

La brunette ne put s’empêcher de faire poindre un sourire au bout de ses lèvres. Cela allait être bien amusant de voir le petit sautiller telle une grenouille fuyant son tragique destin… A cette pensée, elle passa sa main devant sa bouche, s’interdisant de rire à un moment pareil. Car n’oublions pas, il pouvait ne pas éviter l’attaque, et se retrouver grièvement blessé. En parlant de cela tiens…

~ J’y… ~

La jeune femme ne put esquisser un mouvement, figée sur place tant ce spectacle était un choc à ses yeux. D’accord, il venait de retrouver ses jambes et cela devait être difficile d’esquiver correctement… Mais de là à ne pas bouger d’un pouce et se le recevoir volontairement! Ça y était, ce garçon était un impudent téméraire, légèrement, non que dis-je, totalement suicidaire sur les bords. Elle fixa ses yeux sur sa lame percutée de plein fouet par la foudre, éberluée et inquiète à la fois. Cet idiot risquait de lui infliger une crise cardiaque un de ces quatre.

~ Tid… ~

Trop tard, le blond se transforma en moineau et décolla du sol pour sa première envolée. Yuna tiqua, serrant ses bras contre son ventre, ne pouvant s’empêcher d’observer la fumée d’un regard étonné et choqué. Oui, foudre + était un sort assez redoutable pour un nouveau venu… Mais à ce point, cela devenait vraiment n’importe quoi. Posant un pied en avant, s’apprêtant donc à vérifier les dégâts, la fumée se dégagea d’elle-même, révélant à Yuna une scène si… si burlesque qu’elle en éclata de rire jusqu’aux larmes.

~ Heureuse d’avoir pu t’aider! ~

Elle n’en pouvait plus, se tordant sous l’effet de l’hilarité. Si auparavant quelqu’un lui aurait dit qu’elle allait voir une scène pareille, elle n’en aurait jamais cru un mot. Levant une main en direction de Tidus pour lui accorder une minute de répit, elle se releva enfin, essuyant ses larmes d’un revers de main. Finalement, elle ne regrettait pas de l’avoir ramené à la BGU… Les journées risquaient d’être mouvementées et bien plus attractives que ce qu’elle avait l’habitude de vivre. En un sens? Tant mieux.

~ C’est tout? Tu plaisantes? ~

Son sadisme pointa à la seconde près où le jeune homme se hasarda à faire une remarque si peu pertinente. Tout? S’il croyait être au bout de ses peines, il allait danser… Et pas qu’un peu. Soupirant très brièvement, donnant une impression très sûre d’elle-même, elle griffa ses cartes contre le rocher de tout à l’heure, ne laissant derrière elle qu’une griffe profondément gravée sur la roche. A quoi bon ce geste à l’allure insignifiante? Prévenir le blond de ce qu’il risquait de lui arriver si son jeu de cartes en apparence faible frôlait sa peau. Le but du jeu était simple.

~ Apparemment, tu encaisses bien, alors on passe au niveau suivant… ~
~ Le jeu est simple: Non seulement tu risques de te recevoir toutes sortes de sorts sur la tête… ~
~ Mais en plus, je rajoute mes poings et mon armes. Tu te sens d’attaque? ~


Qu’est-ce qu’il lui serait bénéfique dans cela? Pouvoir parer en toute situation. Même si la jeune femme semblait ne vouloir que lui infliger des baffes, elle pensait avant tout à son entraînement, contre son gré. Si le blond ne comprenait pas pour l’instant, il l’apprendrait par la suite que l’entraînement d’esquive lui sauverait la vie très prochainement.

~ J’oubliais. Tu gagnes si tu arrives à me désarmer. Je m’en fiche de la méthode, tant qu’elle te force à utiliser ton épée. ~

Elle s’éloigna un peu plus, puis s’arrêta net, se contentant de regarder par-dessus son épaule, dos face à Tidus. On pouvait deviner un sourire dans la lumière.

~ Un jeu sans récompense, c’est ennuyeux. Je te laisse trois minutes pour me toucher. ~
~ Sinon, je gagne. Le perdrant devra exaucer l’un des souhaits de l’autre. En garde. ~


A peine avait-elle prononcé ses mots que le même schéma se déroula, ne laissant pas le temps à Tidus de respirer. Sans lui faire face, elle leva sa main vers le ciel, et l’abattit violemment en direction du sol. Le jeune blond ressentit une secousse, tandis que la jeune femme pointait du doigt le ciel: Soit il bougeait, soit il se recevait un cube de glace sur la tête… Sa roulette lui avait permis d’effectuer Glace X, un sort redoutable. Hors, l’avertissement fait, elle fusa telle une ombre et se dirigea vers l’arrière de Tidus qui avait sûrement du éviter le rocher cristallin. Aussitôt, elle envoya balader ses cartes latéralement en direction de ses côtes. Soit il se prenait une déchirure impressionnante, soit il esquivait. Mais peu importait.

~ Courage! ~

Souriant de plus bel, elle continua sa lancée par une attaque en diagonale, du sol au plafond, puis recula d’un bond. De là, un autre sort attendait la victime… Son jeu s’abattit de nouveau, et une espèce de grenade fut expulsée de son jeu en direction du blondinet. Profitant de l’effet, elle glissa de côté et tenta un nouveau balayage, tout en évitant de se recevoir la grenade à la figure, puis recula encore, préparant sa défense. Il allait en baver.
avatar
Yuna
SeeD niveau 2

Messages : 52
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Tidus le Lun 8 Mar - 22:27

Tidus glissa une main dans la poche de son pantalon, l'autre main tenant négligemment l'épée, qu'il avait affectueusement baptisée "Eclair", depuis qu'elle lui avait servi de bouclier. Ainsi, le petit vol plané du blond avait bien amusé la brunette ? Eh bien, tant mieux pour elle, car Tidus ne comptait pas la laisser s'en tirer à si bon compte.
Et, pour cela, les paroles qu'elle prononça enfin furent un baume qui lui réjouit le coeur.

~ Apparemment, tu encaisses bien, alors on passe au niveau suivant… ~
~ Le jeu est simple: Non seulement tu risques de te recevoir toutes sortes de sorts sur la tête… ~
~ Mais en plus, je rajoute mes poings et mon armes. Tu te sens d’attaque? ~


Elle n'imaginait même pas à quel point il se sentait d'attaque. L'attaque Foudre + qu'il avait encaissé lui avait démontré la puissance que Yuna pouvait libérer.
Il se doutait qu'il n'avait vu qu'un pâle reflet de la véritable force de la jeune femme, et ce savoir combiné avec ses souvenirs lui donna envie d'en découdre plus que jamais. C'allait être un beau combat, bien plus que celui de la plage, car il n'arrivait alors pas à réfléchir clairement, et s'était fait battre de manière stupide !

- Plus que jamais !!

~ J’oubliais. Tu gagnes si tu arrives à me désarmer. Je m’en fiche de la méthode, tant qu’elle te force à utiliser ton épée. ~

Tidus acquiesça, signe qu'il avait compris les instructions. La scène avait de quoi faire rire : il suivait les ordres d'une femme qu'il avait recherchée pendant 3 ans, tout cela pour retrouver le meilleur de sa forme, perdue à cause d'elle.
C'était à la fois ironique, amusant et déroutant. Mais Tidus ne s'en plaignait pas, que du contraire. Pouvoir passer ainsi du temps avec la jeune femme après toutes ces années lui réchauffait le coeur comme jamais.

~ Un jeu sans récompense, c’est ennuyeux. Je te laisse trois minutes pour me toucher. ~
~ Sinon, je gagne. Le perdrant devra exaucer l’un des ses souhaits de l’autre. En garde. ~


Oups, la phrase à ne pas dire. Exaucer le souhait de l'autre hein ?
Tidus sourit en imaginant déjà tous les souhaits farfelus qu'il pourrait obliger Yuna à accomplir. N'imaginez pas de trucs pervers, ce serait tout faux !
Il la voyait bien faire le tour de la BGU sur les mains, avec son bâton de magicienne blanche en équilibre sur les pieds, tout en étant habillée d'une robe qui lui tomberait sur la tête.
Sadique, non ?

- Ok patronne, allons-y !

Il n'eut pas besoin de le dire. Yuna invoqua une nouvelle fois son pouvoir et déchira presque le ciel, faisant apparaître un énorme cube de matière glacée, qui menaçait de l'écraser sous son poids.
Une grimace apparut sur le visage du blond. Il jeta un bref coup d'oeil en direction de Yuna et remarqua qu'elle s'apprêtait à le contourner, sans doute pour le prendre à revers.

* Pas de ça ma p'tite, il est temps de jouer sérieux ! *

Tidus bondit dans les airs en direction du bloc de glace. Une brume de neige grisâtre se formait déjà autour de lui, déchets tombés du cube gelé qui venaient se déposer et fondre sur sa peau blanche. Le blondinet eut un rictus de défi, et projeta son épée au centre du cube.
Boum, la matière éclata comme un fruit trop mûr. Des morceaux de glace tombèrent au sol en une pluie épaisse et dure, laissant leurs marques dans le sol.
Tidus disparut dans cette averse de glace pilée, et il fit bien, car de son ouïe développée, il entendit siffler les cartes de Yuna près de ses côtes, trop court cependant pour le toucher.

~ Courage! ~

Cet encouragement lui était-il destiné à lui, ou à elle ? Quoi qu'il en soit, d'un tournoiement d'épée, Tidus dissipa l'averse de neige déjà affaiblie et fondit sur Yuna. Celle-ci l'attaque par un coup diagonal, espérant percer sa défense en frappant du bas vers le haut. Le blond plaça son épée, pointe dirigée vers le bas, et laissa le coup couler sur le plat de son épée, là où il pouvait diriger sa trajectoire exactement où il l'entendait.
Il se fendit d'un bond, repoussant au passage le bras de la jeune femme qui tenait les cartes, puis recula de deux mètres, histoire de mettre une saine distance entre eux deux.

- Dis donc, quelle femme !

Il éclata de rire, alors même que la femme en question agitait à nouveau ses cartes et en faisant sortir une sorte de bombe dangereuse qui s'envola vers lui. Tidus tiqua. Il ne pourrait pas toucher la grenade sans la faire exploser, il allait donc falloir esquiver. Mais ce déplacement le mettrait en position de faiblesse pour une attaque latérale. Un rictus dévoila les dents du blond.
Il planta rapidement son épée au sol et souleva une motte de terre, qu'il balança à l'encontre de la grenade. Les deux projectiles se percutèrent, et la bombe explosa dans les airs, à une distance trop grande pour que Tidus soit blessé.
Mais le blondinet avait d'autres problèmes. Tous ses sens en éveil, il détermina rapidement la tactique de son adversaire. Voilà qu'elle se glissait sur son côté pour lui porter une nouvelle attaque. Trop confiante en elle, cependant.

Tidus prolongea le mouvement de son épée, et la tint à la verticale, manche vers le haut, le bras passé au dessus de la tête, pointe vers le bas, dans une position de danseur. Il amorça une rotation de 360°, érigeant autour de lui une sorte de "bouclier physique" qui empêcherait l'attaque de Yuna de le toucher.
Un choc contre son épée fut le signe que sa défense avait eu l'effet escompté.

Tidus acquiesça d'un air satisfait. Il abaissa son épée et regarda Yuna, qui avait à nouveau reculé. Un sourire joyeux apparut sur son visage, même s'il sentait déjà l'adrénaline du combat l'épuiser doucement. Ses mains devenaient légèrement moites, et son torse se soulevait sous une respiration accélérée qui faisait battre son coeur avec rapidité. Heureusement pour lui, il avait une endurance de sportif accompli, et une force bien suffisante. Il ne serait pas fatigué de sitôt !

- C'est mon tour maintenant.

Tidus n'avait pas de techniques magiques, ou de puissantes attaques à déployer comme Yuna venait de le faire. Il avait pour lui sa force et sa ruse pour triompher, et bien que cela ne soit pas toujours suffisant pour faire le poids face à la magie, il comptait bien montrer à la brunette ce dont était capable un épéiste au summum de ses capacités.
Inversant sa prise sur la poignée d'Eclair, il la tendit pointe en arrière et courut, se dirigeant à toute vitesse vers la jeune femme qui l'attendait de pied ferme.
A tout moment, elle pouvait lui balancer un éclair, un morceau de glace ou un torrent de flammes, mais Tidus ne lui laisserait pas l'occasion d'essayer.
Freinant brutalement sur ses deux jambes, il banda ses muscles à leur maximum et tournoya, plongeant profondément l'épée dans la terre humide à ses pieds.
Un épais tapis de poussière mouillée s'accrocha sur la lame d'Eclair, avant de s'envoler à l'endroit exact prévu par Tidus : Yuna elle-même.
Qu'est-ce que ça faisait de voir un tas de matière brune, grouillante d'insectes et humide par dessus le marché, vous foncer sur la tête ? Ce n'était pas très ragoûtant, en tout cas.

- Bon appétit !

Profitant de cette diversion, Tidus leva haut son épée et l'abattit d'un geste. Cible ? La tête de Yuna, une fois encore, car c'était la partie de son corps la plus exposée. En effet, la jeune femme aurait du mal à voir l'attaque arriver derrière un tas de terre gluante lui fonçant dessus.
Bien sûr, Tidus arrêterait son attaque s'il voyait que Yuna n'esquivait pas, mais cela, il en doutait.
avatar
Tidus
SeeD niveau 2

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Yuna le Mar 9 Mar - 1:08

Les choses commençaient à peine à devenir intéressantes… Cette fois-là, ce n’était plus le Tidus impudent, n’agissant que par instincts qui se trouvait devant elle, mais un Tidus revigoré et piqué par la passion du combat. Il esquiva plus ou moins facilement les attaques de la jeune femme, provoquant même chez cette dernière une hilarité silencieuse.

*Je ne maîtrise pas cette vêtisphère… Ça risque d’être un peu trop facile pour lui.*

Effectivement, elle y allait à tâtons, ne se pressant pas dans ses attaques, le temps de s’habituer à cette « lame de cartes » bien trop courte à son avis, et cette tenue qui l’empêchait de se mouvoir librement. Oui, flambeuse avait le mérite d’être une terrifiante arme face à ses ennemis, mais une Dame Chance sans entraînements adéquats ne pouvait que prier sa bonne fortune pour pouvoir se dégager d’un tel pétrin.

*Si ça continue… Il va me battre.*

Hors, avait-elle oublié la récompense à la prime de ce jeu? Allons, elle avait elle-même imposé les règles. Et se doutait-elle de ce qu’il l’attendrait si elle perdait par inadvertance? Elle ne préférait pas imaginer… Se plongeant plutôt dans ses pensées, à la recherche d’une punition pour ce petit coq… Et le pire? Elle savait quoi faire, et cela ne risquerait pas de plaire au blondinet, pour le plus grand plaisir de la jeune femme.

Se laissant vaquer à ses réflexions et autres pensées des plus déroutantes, elle ne comprit que bien tard ce qu’avait prévu Tidus pour elle. Voyant la lame s’enfoncer dans le sol, elle craint pour sa vue et croisa automatiquement ses bras en face de son visage. Une règle primordiale en combat: Protéger le visage coûte que coûte. Il n’y avait rien de plus dangereux et de plus simple à attaquer que cette partie, pouvant vous envoyer dans les pommes en un temps record. Hormis ce détail, pour en revenir à nos deux têtes brûlées donc, Yuna se reçut ce que l’on pouvait qualifier de « tornade de boue abjecte ».

~ … ~

Elle ne pouvait, et tant mieux d‘ailleurs, pas encore constater l’ampleur des dégâts, se contentant de frémir de tout son corps, sous le coup de la fraîcheur matinale, suivi d’une rage sans précédante. Elle avait autorisé n’importe quelle technique, mais là… C’était tout bonnement impardonnable. Détectant un subtile mais perceptible sifflement dans l’air, la jeune femme en conclut qu’il abattait sa lame en direction de sa tête. Souvenirs tiens. Ne perdant pas une seconde et gardant ses bras croisés comme bouclier, elle fusa à travers l’ignoble parade boueuse de Tidus, pour le percuter de plein fouet au ventre, le faisant donc reculer, et annulant son attaque par la même occasion. Profitant au maximum de cet instant inespéré, Yuna fléchit les jambes en avant et pivota sur elle-même, assénant un coup latéral aux niveaux des genoux du garçon, déchirant par la même occasion un pan de sa robe.

~ Grr… ~

Tirant le plus d’avantage de son attaque, elle s’éloigna de lui et le regarda, ses yeux brillants d’une lueur haineuse et passionnée. Malgré les dégâts occasionnées, le combat se substituait à une drogue pour la jeune femme. Plus elle en prenait, plus elle ressentait un plaisir immense. Toutefois, déchirer l’une de ses vêtisphères n’était pas très amusant en soi. Passons. Posant une main sur sa cuisse, elle inclina légèrement son buste en avant et, déposant un baiser sur ses cartes, l’envoya en directement du blond, lui adressant un clin d’œil pour le moins peu rassurant.

~ Fini de jouer. « Séduction ». ~

Ce dernier mot parvint aux oreilles de Tidus comme un murmure à la voix suave et enivrante, alors que la jeune femme se tenait à quelques mètres de lui. Et même s’il ne serait pas tombé pour cela en temps réel, il ressentit un déséquilibre et perdit pied de la réalité. A vrai dire, à cette heure précise, il devait certainement voir des images floues et tanguer sous l’effet de la pression. Il se sentait mal à l’aise? Ce n’était pas vraiment de sa faute, mais celle de la brunette.

~ C’est un sort efficace… Il te fait perdre la tête pour quelques secondes. ~

Le sort de la folie… Il vous faisait oublier tout raisonnement, vous obligeant à agir d’une manière totalement irrationnelle. Heureusement pour le jeune homme, Yunie avait décidé de faire durer ce tour de passe-passe quelques secondes seulement. Elle ne comptait pas l’attaquer dans cet état… Loin de là cette idée lâche et farfelue. Non, elle avait décidé d’imposer une « pause » pour achever ce qu’elle avait entamé: Obtenir plus de liberté de mouvement… Agrippant fermement les deux extrémités, elle déchira une première fois la robe, sur les côtés, ouvrant de la cheville jusqu’à sa hanche. Elle en fit de même pour l’autre côté, se retrouvant avec deux ouvertures à droite et à gauche. Cela tombait bien, le garçon semblait s’être remis du choc.

~ Maintenant on va rire. ~

Patientant sagement que Tidus reprenne ses esprits et se mette en garde, elle esquissa un sourire et fonça tête baissée vers sa cible. Une envie suicidaire? Mais oui, et puis quoi encore. Arrivant à sa hauteur, elle esquiva ses attaques quelconques, ne cherchant pas à se mesurer à son épée, bien trop risqué de le faire de toute façon, mais se contenta d’envoyer valdinguer son poing en direction du menton du blondinet, ne cherchant pas encore une fois à le toucher, juste à lui faire perdre du temps. Ne gaspillant pas son temps inutilement, elle gratifia son attaque par une autre, se déroulant en même temps: Sa jambe alla percuter les côtés du blond, et à cette distance, difficile de bloquer un coup pareil. Rajoutant une couche en plus et se procurant plus de force, elle se pencha de côté, poussant sur sa jambe pour forcer Tidus à bouger, se permettant de se dégager sans gêne et donc éviter de se faire avoir. Il y avait juste un petit désavantage: Elle bascula avec sa victime, se rattrapant à temps pour ne pas s’étaler au sol. A peine sa main effleura la terre qu’elle poussa dessus pour se relever, s’éloignant et mettant une bonne distance entre eux.

~ Pas mal pas mal… ~

Retentant sa roulette, elle tomba sur… Une bombe, encore… Bon eh bien, cela lui servirait de carapace. La bombe fut éjectée en direction de Tidus, tandis que Yuna se mettait en garde.
avatar
Yuna
SeeD niveau 2

Messages : 52
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Tidus le Mar 9 Mar - 22:06

Dommage pour le blond, Yuna semblait avoir anticipé ses attaques et s'était protégée le visage, juste à temps pour esquiver un maximum de boue gluante.
Le pire survint à la suite, alors que Tidus pensait prendre l'avantage en frappant de son épée vers la tête. Il avait oublié un infime détail : Yuna était plus petite que lui, elle put se glisser sous son attaque et le percuter de tout son poids dans le ventre.
Tidus fut forcé de reculer, et garda son équilibre d'extrême justesse. Il n'eut pas le temps de reprendre ses esprits : Yuna l'attaquait déjà en dessous de la ceinture, voulant lacérer ses jambes à coups de cartes tranchantes.
Il en fallait plus pour surprendre le blond. Il bondit rapidement, sautant par dessus les cartes et atterrit un peu plus loin derrière. Il espérait mettre une saine distance entre eux deux, malheureusement, cette distance ne lui servait à rien pour ce qui allait suivre.

~ Fini de jouer. « Séduction ». ~

- Hein ?

Tidus fronça les sourcils, et se sentit chanceler. Son coeur pulsa dans son torse à toute vitesse, alors qu'une vision s'ancrait dans son esprit embrumé par des flots de couleurs et de sons irréels : une image de Yuna, penchée vers lui, en lui adressant un baiser fugitif de la main.
Les jambes du jeune homme s'effondrèrent sous lui, le faisant glisser à genoux dans l'herbe qui commençait à peine à sécher.
Un étau lui comprimait le cerveau comme si une presse à métaux le tenait serré entre ses dents. Il avait le vertige, et se sentait nauséeux.
Une voix indistincte chuchotait à son oreille :

~ C’est un sort efficace… Il te fait perdre la tête pour quelques secondes. ~

Perdre la tête ? Pas question ! Tidus se força à se relever, et se tint le visage entre ses mains tremblantes. La nausée refluait peu à peu. Il inspira une grande goulée d'air frais et se sentit un peu mieux. Mais il avait perdu du temps, trop de temps !
Yuna avait joué avec des forces qui dépassaient totalement le pauvre blond, et il se sentait un peu trahi par cette supériorité magique. Mais la brunette n'en avait pas profité pour l'attaquer en traître, alors il ne lui en voulait pas. Des ennemis n'auraient pas hésité, eux !
Tidus se promit d'apprendre à contrer ce genre d'attaques magiques, et releva son épée, se mettant en garde.

~ Maintenant on va rire. ~

A ce qu'il pouvait voir, Yuna s'était délestée d'une part de tissu encombrant, augmentant du même coup sa capacité de mouvement. Eh oui, les accoutrements féminins n'étaient pas toujours faits pour le combat...

- Tu l'as dit !

Le combat reprit, introduit par une attaque suicidaire de la petite brune, qui lui fonçait dessus sans considération. Malgré ça, le pauvre blond eut bien du mal à la toucher, et se sentit enrager de voir ses talents ainsi tournés en dérision.
Mais une part de lui savait qu'il n'en tirerait que des bénéfices au final.
Un poing apparut dans son champ de vision, dirigé vers son visage, et il l'évita de justesse, le laissant à peine frôler sa machoire avant de se reculer.
Seulement, il prit conscience trop tard de l'autre attaque, un coup de pied volant dans ses côtes. Il prit le coup de pleine force, et eut peine à minimiser au maximum sa douleur en reculant en même temps que le pied de Yuna avançait pour l'écraser. Et cette dernière semblait bien décidée à l'écraser !
Elle poussa de plus belle, tentant de faire chuter le blondinet, mais ne réussit au final qu'à tomber elle-même, alors que Tidus se retrouvait repoussé un peu plus loin.

* Elle veut ma mort la p'tite on dirait ! *

Agile, elle se releva d'un simple bond et s'éloigna, invoquant dans le même temps son horrible attaque hasardeuse. Tidus hocha la tête de dénit.
Cette fois, elle ne l'aurait pas à ce jeu-là.
Se propulsant des deux pieds, il traversa en à peine 2 secondes la distance qui séparait les deux jeunes gens. Du coin de l'oeil, il vit le symbole de l'explosif flotter au dessus de la roulette : encore une grenade.
Mais il était trop tard. A cause de sa magie, la petite avait baissé sa garde l'espace de quelques instants, et même si elle s'apprêtait à se remettre en position, Tidus se trouvait déjà bien trop prêt pour qu'elle puisse se protéger.

- On va danser tous les deux !

Dans un sifflement aérien, Tidus empoigna le bras de Yuna qui tenait les cartes, et le serra fortement. La grenade qui s'en échappait s'envola dans les airs et alla exploser plus loin, là où elle ne ferait de mal à personne.
Mais ça, la brunette n'eut pas l'occasion de le remarquer. Pivotant sur lui-même, Tidus fit passer Yuna dans son dos et, bloquant ses jambes d'un pied, tira sur le bras qu'il tenait prisonnier.
La petite demoiselle valdingua par dessus l'épaule du garçon, virevoltant dans les airs avec violence.

- Le coup final !

Yuna atterrit au sol avec moins de force que prévu. Tidus avait freiné la descente de la petite au dernier instant, ne voulant pas qu'elle se brise quelque chose par sa faute. Même si la jeune femme n'y allait pas de main-morte avec lui, il tenait trop à elle pour la blesser consciemment.
Malgré ça, il ne lui laissa pas une chance. A peine s'était-elle fait étaler dans l'herbe haute, la pointe de Foudre, l'épée d'entraînement, vint flotter sous son nez, à 3 mm à peine de sa peau.

- Tu as perdu, ma jolie...

Les yeux de Tidus étincelaient. Il était essoufflé, en sueur, mais il irradiait d'une nouvelle confiance en lui, qui était presque perceptible physiquement.
Le blond laissa l'épée flotter dans les airs quelques secondes, puis l'enleva et se recula, tendant la main pour aider Yuna à se relever.
Il attendait son verdict.
avatar
Tidus
SeeD niveau 2

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Yuna le Mer 10 Mar - 16:25

Alors que son sort s’activait, les paroles du blond la déconcentrèrent un temps soit peu. Danser? De quoi parlait-il? Erreur fatale de sa part, elle se fit prendre au piège comme une débutante, pour ne pas dire novice. Eh bien, tant pis, elle saurait à l’avenir que sa vêtisphère de flambeuse n’était pas le meilleur atout contre un épéiste. Sentant son poignet compressé sous la main de Tidus, elle grimaça et n’eut d’autre choix que de suivre la cadence.

*Teigne.*

Ne sachant pas vraiment ce qu’il lui arrivait, elle se laissa entraîner dans cette attaque du moins… Imposante. Mais allait-elle rester là les bras croisés, à se laisser trimballer comme une vulgaire poupée de chiffon? Plutôt mourir. Tandis qu’elle perdait pied à son tour, elle répéta son sort, réactivant sa roulette russe. L’avantage avec ce genre de jeu de hasard, c’est qu’il suffisait à notre brunette de l’invoquer pour que le tour se charge du reste seul. Passons. Pour en revenir au dénouement de ce petit affrontement, Yuna n’eut pas le temps de respirer qu’elle se sentit tirer en arrière, le blond l’envoyant évidemment valdinguer au sol. Entre la terre, la boue, le gâchis d’une somptueuse robe et le lit d’herbes, elle pouvait s’estimer amie, non, adoratrice de la nature… Quelle belle manière de commencer sa matinée n’est-ce pas?

*Tsss.*

Dans quelle position se trouvaient les deux inconscients au moment de la déclaration de victoire du blondinet? Ce dernier pointait sa lame vers Yuna, frôlant presque sa peau. Quand à la demoiselle? Elle tenait son jeu de cartes en direction de la tête de son bourreau, son arme étincelant d’une lumière rougeâtre et brûlante, animée par quelques flammes dansant au gré du vent: Elle s’était apprêtée à lancer le sort Brasier X. Si elle ne l’avait pas stoppé à temps, notre pauvre petit se serait vite vu transformer en poulet grillé. Mais bon, les règles étaient les règles. Elle esquissa un sourire, satisfaite mais épuisée par ce combat magistral. Elle se permit de compléter la phrase du jeune homme pour la peine.

~ … et mon beau blond a réussi à ruiner ma tenue. ~

Non sans une touche d’ironie, elle soupira et passa une main dans ses cheveux, s’accordant une infime pause, avant de saisir cette main si généreusement tendue vers elle. Enfin remise sur pied, elle épousseta le semblant de robe recouverte par une couche de boue abjecte qu’elle s’abstint bien d’envoyer à la figure du blondinet, sous peine de déclarer une nouvelle guerre. Soit, un léger sourire vint poindre sur son visage, à la vue de ce petit, excité telle une puce ayant trouver un nouvel hébergeur. S’octroyant un court silence se voulant grave, elle rendit son verdict.

~ Bons réflexes, tactique déroutante… Superbe combat. Tu m’as impressionnée. ~

Lui tapotant l’épaule amicalement, elle se décida à changer de tenue, pour passer à quelque chose de… moins répugnant sûrement, mais surtout plus adéquat pour un entraînement. Eh oui, les réflexes n’étaient qu’une partie infime de ce que prévoyait la brunette pour Tidus. Cela ne se ferait sûrement pas en un jour, et elle n’y comptait pas. Mais au moins, elle avait déjà un plan détaillé des actions à accomplir. Soupirant, elle agrippa fermement l’une de ses palettes, choisissant de retourner dans sa tenue fétiche dans ce genre de condition: « Tireuse ».

Fétiche? Oui, dès qu’elle ne savait quoi mettre, elle enfilait cette tenue pour être à l’aise. De plus, elle préférait largement le maniement de flingues que celui d’un jeu de cartes ou encore d’une épée. A vrai dire, de n’importe quelle de ses armes habituelles, même si elle était plutôt reconnaissante à ses vêtisphères de lui avoir fait acquérir un large éventail d’attaques. Bref, dès qu’elle fut changée, une lumière sembla descendre du plafond, et resta en lévitation devant Yuna, une boule lumineuse d’un blanc pur laissant quelques particules s’échapper de temps à autre. La petite n’eut qu’à tendre ses mains vers la sphère pour en retirer deux flingues, faisant disparaître leur socle de lumière.

~ Bon, dis-moi ce que tu veux. ~

La jeune femme soupira. Elle, se plier aux caprices d’un garçon impudent? On aurait tout vu… Mais soit, une promesse faite, elle ne pouvait se permettre de revenir en arrière, bien que l’idée d’un compromis traversa son esprit l’espace d’une minute, avant de renoncer. Elle devait souffrir? Pas de problème, elle allait bien trouver quelque chose pour se venger, un exercice infernal, des taquineries à tout va… Tout ce qui lui passerait pas la tête à la moindre occasion.

~ Quel est donc ce souhait que je dois exaucer? ~

Si elle pensait dire cela un jour…
avatar
Yuna
SeeD niveau 2

Messages : 52
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Tidus le Mer 10 Mar - 21:09

Le verdict de Yuna fut des plus flatteurs. Tidus avait bien compris qu'il s'en était fallu d'un cheveu. S'il avait tardé une seconde de plus, il se serait retrouvé rôti comme un poulet à la broche, ou éparpillé par l'explosion d'une grenade.
Des bons réflexes... Oui, sans doute, il lui en avait fallu pour survivre tout ce temps. Tactique déroutante ? Suicidaire, plutôt, aurait jugé le jeune homme, mais quoi de plus déroutant qu'un guerrier suicidaire jouant le tout pour le tout ?
Yuna avait bien failli le battre à plate couture grâce à une tactique similaire après tout.

- Merci, mais j'avais un avantage. Tu n'es pas encore accoutumée à ta vêtisphère.

Il pointa un doigt vers les vêtements de la petite, puis se détourna et partit s'asseoir contre un arbre en soupirant. Ce combat l'avait épuisé, ses muscles lui rappelaient qu'il n'était pas encore totalement guéri des effets néfastes du nano-virus. Ce fluide maléfique ne lui avait apporté que deux points positifs : il lui avait permis de retrouver Yuna, et avait développé ses sens autres que la vue, lui permettant même de réveiller un 6ème sens caché.
Bref, la brunette se changea, réveillant sa vêtisphère favorite, celle de la petite flingueuse.
Tidus eut un sourire à cette pensée. Il reconnaîtrait cet accoutrement entre mille.
La tenue lui allait à ravir, et avait le mérite de la mettre à l'aise, Tidus le savait.

~ Bon, dis-moi ce que tu veux. ~

Le blond haussa un sourcil. Ce qu'il voulait ?
Il lui fallut du temps pour se rappeler la récompense du combat : celui qui gagnait pouvait demander n'importe quoi au perdant. Un fin sourire fit pétiller les yeux du jeune homme, d'une expression malicieuse qui aurait provoqué l'inquiétude de n'importe qui. Des idées passaient dans la tête du blondinet, à n'en plus finir, des dizaines, des centaines, des milliers de propositions toutes plus alléchantes les unes que les autres.
Tidus se leva et se rapprocha de Yuna. Entre-temps, la petite avait récupéré ses flingues et les tenait entre ses mains.
Cela ne faisait pas vraiment peur au blondinet. Il s'approcha encore, plongea ses yeux clairs dans ceux de la demoiselle, et poussa même l'audace à caresser sa joue d'une main douce.
La scène ne dura que quelques secondes.

- Je souhaite...

Il continua sa marche et se retrouva dans le dos de la petite. Sa voix parvenait toujours aux oreilles de Yuna, légèrement étouffée par un sentiment que la jeune femme ne pourrait sans doute pas percer : la mélancolie, et peut-être une pointe de tristesse. Ce sentiment disparut bien vite, remplacé par un ton amusé, mais aussi sérieux en quelque sorte.

- J'aimerais que tu continues à m'entraîner, encore et encore, jusqu'à ce que j'en ai marre de toi et que je te fuie comme la peste.

Deux secondes passèrent, le temps que Yuna réagisse. Elle s'était peut-être retournée, ou s'apprêtait à l'étrangler. Ou bien elle restait figée, étonnée par une telle demande, alors que Tidus aurait pu demander n'importe quoi d'autre.
Mais le blondinet éclata de rire, avant de terminer :

- Malheureusement pour toi, je ne risque pas de me lasser de toi de sitôt. Tu vas me subir encore un bout de temps.

Ces paroles optimistes étonneraient sûrement la jeune femme. Tidus l'espérait. Il ne perdait pas l'espoir qu'elle recouvre la mémoire, et s'en voudrait de ne pas être là le jour où ça arriverait.
Au fond de lui, il espérait que le temps qu'ils passeraient ensemble réveilleraient les souvenirs de Yuna. C'était un espoir, fou peut-être, mais qu'il ne pouvait étouffer.
Tidus secoua la tête, chassant ces pensées.

- Que faisons-nous maintenant... Maîtresse Yuna ? demanda-t-il avec un sourire malicieux.
avatar
Tidus
SeeD niveau 2

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Yuna le Mer 10 Mar - 22:52

La jeune femme l’observa du coin de l’œil, regrettant déjà ses petites sautes d’humeur. Croisant nonchalamment ses bras sur son ventre, elle laissa pendre ses deux armes aux extrémités de ses doigts. Pour l’instant, elle n’en avait pas réellement besoin, alors tant qu’à faire, autant les éloigner pour ne pas risquer de blesser sa victime. Enfin bourreau plus exactement, car elle allait bientôt subir son courroux. Sentant déjà sa tête rouler au sol, elle s’efforça de garder une expression antipathique. Il était tout bonnement hors de question qu’elle réjouisse ce blondinet en le gratifiant d’une mine désespérée.

~ Alors? ~

Elle le fixa attentivement, suivant son parcours du regard. Il s’était levé de son perchoir et s’approchait dangereusement de sa cible. Sans le quitter des yeux, avouons-le, Yuna avait penser l’espace d’un instant à reculer sans hésitation et de prendre ses jambes à son coup. Le problème? Elle était bien trop fière et dévouée à ses promesses que ses pieds restèrent enracinés au sol.

*Oh oh…*

Il était proche en effet, même un peu trop proche à vrai dire. Ne pouvant dévier ses yeux de ceux qui étaient plongés dans les siens, la jeune femme dut se résoudre à le regarder tout bêtement, se perdant presque dans l’infinité de ses saphirs d’une clarté époustouflante, rappelant vaguement la couleur de la mer. Toutefois, elle reprit ses esprits et resta en garde dès qu’elle sentit la main du blondinet sur sa joue. Quoi, encore cette tactique? Il n’allait pas réussir son coup cette fois-ci, elle s’était préparée en avance. Mais étrangement, il relâcha sa prise, se contentant de marcher plus loin derrière elle.

La suite des évènements fut un peu, non, spectaculairement imprévisible. A un tel point que le souhait de Tidus mit quelques secondes avant d’atterrir dans les oreilles de notre brunette, puis de traverser son esprit… Attendez, l’entraîner? C’était tout? Aucune mesquinerie, pas une taquinerie ni blague douteuse? La réaction de Yuna? Elle n’en revenait pas. Elle resta tout simplement figée dans son expression neutre, telle une statue rattrapée par son devoir d’immobilité. Il aurait pu lui faire faire n’importe quelle corvée et autre tâche honteuse, l’obliger à se ridiculiser, ou ne serait-ce que la forcer de faire une toute autre activité. Mais rien, absolument rien.

~ Ah… ~

Les seuls mots qui réussirent à s’échapper de sa bouche close furent un simple signe d’étonnement. Pour tout dire, l’atmosphère ambiante se désintégra autour d’elle, cette dernière s’étant plongée dans le néant de ses pensées. Elle n’entendait plus un grognement, plus de brise venant siffler sous les feuilles des arbres, ni même la voix de Tidus qui semblait bien heureux de sa décision. En ce moment même, elle repensait à ce rêve étrange, où elle avait tantôt aperçu le blond à siffler à tue-tête, aux côtés d’une brunette la ressemblant étrangement.

~ C’est… ~

Elle soupira, un sourire forcé sur les lèvres, voilant un air désappointé, voire légèrement attristé. Heureusement pour elle, Yuna se trouvait encore dos à Tidus. Posant une main sur ses hanches, elle détourna le regard vers le sol, de côté, semblant s’efforcer d’oublier quelque chose. Et puis finalement, elle se raidit, et amena sa main à sa bouche, plaçant deux doigts et d’un coup siffla. Elle siffla longuement, penchant légèrement son buste en avant, une main se baladant vers l’arrière. Que faisait-elle? Ce que faisait le blond dans ce rêve qui, peut-être, aurait pu être un souvenir égaré.

~ C’est une promesse… ~

Secouant vivement la tête de gauche à droite, elle chassa toutes ces idées et se retourna vers Tidus, les mains croisées derrière son dos, les yeux mi-clos et un sourire resplendissant, ceux qu’elle avait l’habitude de faire quand quelque chose n’allait pas. Grâce à cela, personne ne le remarquait.

~ Je plaisante! ~

Avançant de quelques pas, elle continua son jeu, scrutant les lieux.

~ Puisque ceci est ton souhait, je l’exaucerai. ~

Haussant des épaules, elle se déplaça jusqu’aux racines d’un arbre, le même que celui qu’elle avait approché lors de son entrée dans la serre, et s’installa à l’ombre, observant d’un regard tendre l’épée restée en retrait de Tidus: Ultima.

~ On va faire une pause, le temps de récupérer. ~
~ Après, on reprendra l’entraînement. ~


Tapotant le sol à ses côtés, elle invita le blondinet à s’asseoir et à profiter d’un moment de répit. Comme disait le dicton « Le calme avant la tempête »… Il n’allait pas être déçu, et allait peut-être même finir par vouloir s’enfuir à toutes jambes.
avatar
Yuna
SeeD niveau 2

Messages : 52
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Tidus le Ven 12 Mar - 12:12

Tidus s'était douté que sa demande allait étonner la brunette. Yuna s'attendait sûrement à un gage, un voeu sadique qui la mettrait dans une position gênante, ou un exercice physique horrible qui la torturerait pendant des heures.
Le blondinet avait effectivement pensé à toutes ces choses. Il aurait pu demander n'importe quoi, n'importe quand, et elle aurait du l'exaucer, c'était la récompense de cette victoire.
Mais ce qu'il avait demandé était quelque chose qu'il tenait particulièrement à coeur. Il souhaitait tellement passer du temps avec elle que sa demande avait surgi de sa bouche, aussi vite qu'une tempête transperçait le ciel.

Et puis, l'expression de surprise qu'il avait vue sur le visage de Yuna valait bien le détour.
En y repensant, Tidus pouffa de rire.

~ C’est… ~

Le sourire du jeune homme disparut aussi vite qu'il était apparu. Il fronça les sourcils et voulut se retourner, pour regarder Yuna. Quelque chose dans le ton de sa voix lui disait que ça n'allait pas. Il avait senti une part de tristesse voilée surgir pendant une infime seconde.
Soudain, Yuna poussa un sifflement assourdissant, et provoqua du même coup un sursaut de la part du blondinet.
Comme un coup de marteau, le bruit le percuta et l'assomma presque. De nouveaux souvenirs surgissaient devant ses yeux, si vivants, si frais dans sa mémoire, qu'une expression de peine apparut sur les traits figés de l'épéiste.
C'était lui qui avait appris à Yuna à siffler, pour qu'elle puisse tenir la promesse qu'ils s'étaient faite autrefois...

* Si l'on se perd de vue, il suffira de siffler pour se retrouver... *

Il ne se souvenait plus des paroles exactes, mais se rappelait leur importance. Une vague de larmes faillit submerger le pauvre garçon alors qu'il revoyait la scène.
Il secoua la tête, refoulant sa tristesse, et se tourna vers Yuna.

~ C’est une promesse… ~

C'est une promesse... Oui, la réponse était bien choisie.
Il leva les yeux et vit que Yuna se tenait face à lui, mains derrière le dos, ses yeux brillants cachés derrière des paupières à demi-fermées, et un sourire sur le visage.
Il en fallait plus pour duper le jeune homme. Ces yeux dissimulaient leur part d'inquiétudes, et ce sourire était peut-être un peu trop éclatant pour être vrai.
Tidus ne releva pas, et se contenta de soupirer.

~ Je plaisante! ~

La jeune femme marcha jusqu'à l'arbre où elle avait laissé Ultima, sa lame bleutée étincelant comme une petite mer illuminée par un soleil d'été.
Tidus se perdit dans le reflet de l'arme, son esprit s'envola durant quelques secondes. Les images de ses anciens compagnons, avec qui il avait traversé de nombreux dangers, venaient le hanter : Lulu, Wakka, Auron, Rikku et Kimahri.
Avec Yuna, le groupe était devenu une communauté incroyable.
Le blondinet siffla de rage et chassa ces pensées mélancoliques.

~ Puisque ceci est ton souhait, je l’exaucerai. ~

Un sourire triste vint flotter sur les lèvres de Tidus, lorsque Yuna l'invita à s'asseoir près d'elle, à l'ombre du grand arbre. Le jeune homme avait bien besoin d'une pause, autant pour récupérer physiquement que mentalement.
Peut-être que tout aurait été plus simple s'il avait suivi son chemin, et avait refait sa vie, sans chercher à retrouver Yuna ? Une part de lui y croyait, mais une autre lui criait que c'était impossible. Il aurait regretté pour le restant de ses jours sa lâcheté.
Il s'assit à côté de la brunette et s'adossa contre le tronc rugueux de l'arbre, posant sa tête en arrière. Il ferma les yeux et étendit ses jambes, qu'il sentait tendues après tant d'efforts. Son corps tout entier vibrait encore de l'énergie du combat, et il devait se forcer à rester immobile.

~ On va faire une pause, le temps de récupérer. ~
~ Après, on reprendra l’entraînement. ~


Tidus éclata de rire. Il ressentait clairement derrière les paroles de la jeune femme qu'elle allait le faire souffrir. Il avait parié qu'il ne la lâcherait pas de sitôt, et Yuna allait sans doute tester jusque quand il arriverait à la supporter.
Elle risquait d'être déçue : le jeune homme pouvait devenir collant à l'extrême, et avait une dose de volonté énorme.
Mais bref, le blondinet profita de ces quelques instants de répit, en jouant du bout des doigts avec des brins d'herbe, tout en demandant :

- Dis-moi... avant d'arriver ici, où étais-tu ?
avatar
Tidus
SeeD niveau 2

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Yuna le Ven 12 Mar - 21:41

Un sourire vint poindre sur son minois au moment où son ami s’asseyait tranquillement à ses côtés. Ses lèvres s’étirèrent de plus en plus, à force de voir ce petit blond s’étirer et profiter de ses quelques instants de répit. Elle l’observa discrètement, sa joue posée négligemment sur sa main, le coude de cette dernière s’appuyant sur sa cuisse. Yuna ne pouvait s’empêcher de fixer ses yeux sur lui, tant Tidus la faisait rire, puis rager, et tout autant d’autres sentiments agréables et déplaisants à certains moments. Elle qui avait vécu une vie paisible et sans encombre, voilà que son train-train quotidien se voyait bouleversé par l’apparition d’un souvenir de chair et de sang. Bien évidemment, cela n’était pas pour déplaire à notre brunette. A présent, elle avait sous sa main une personne à taquiner.

Secouant légèrement la tête de gauche à droite, elle chassa ses idées mesquines, le sourire aux lèvres, puis joignit ses doigts pour les étirer au maximum, évitant tout de même de les faire craquer. Malgré ses heures de sommeil manquantes, elle se sentait en pleine forme et prête à gambader de ci de là, pour la plus grande torture du jeune homme. Passons. Alors qu’elle s’apprêtait à s’étirer de tout son long, la question de son « élève » atterrit dans ses oreilles, la stoppant net. Elle le fixa étrangement, plutôt étonnée par une demande pareille.

~ Où j’étais…? Oh, ça. ~

Oui, cela. Une question du moins normale en un sens: Il l’avait dit lui-même, il la recherchait depuis des années. Alors il était naturel de vouloir savoir où elle avait bien pu se cacher tout ce temps. Posant un doigt sur sa bouche, elle sembla chercher des yeux un point invisible au plafond. De nature aventurière, son « logis » changeait à peu près tous les mois, bien qu’elle ait décider de rester à cette université. Et si elle se remémorait correctement son parcours, le point de départ s’avérait être…

~ Winhill! C’est un petit village assez loin d’ici j’avoue… Mais très accueillant. ~
~ Un couple âgé m’avait recueillie et soignée, et du coup, je considère ce lieu comme ma maison. ~


Elle soupira brièvement. Sa véritable maison, elle n’en savait strictement rien, mais au moins, elle avait un lieu où retourner dans les coups durs. Par la suite, elle expliqua à Tidus son périple. Elle s’était aventurée dans bien des sites appartenant à « ce monde », n’ayant jamais tenté d’en voir un autre, vu que personne ne lui avait avoué qu’en dehors de ces limites se profilait une multitude de pays, de royaumes tous plus éblouissants et différents les uns des autres. A cette pensée, ses yeux s’illuminèrent d’une flamme méconnue: Celle de la soif de connaissance.

S’efforçant de rester calme et de ne pas se laisser emporter par tant de merveilles, Yuna frictionna les cheveux de blé un temps, avant de n’avoir une malice en tête. Oui, elle ne voulait pas être aidée pour ses souvenirs, effectivement… Mais taquiner ce blondinet pour qu’il lui avoue quelques informations, ce n’était pas si grave n’est-ce pas?

~ Et toi? D’où viens-tu? ~

Ne s’attendant pas vraiment à ce qu’il réponde aussi facilement, elle agrippa son bras et se serra contre, lui jouant la comédie des yeux doux. Toutefois, cela ne sembla pas marcher sur le coup. Peut-être était-il obstiné à l’idée de ne rien dévoiler… Ou alors il était pétrifié par cet élan, soit par la surprise, soit par le désespoir. Qu’importe. Se vexant légèrement, elle se releva et posa ses mains sur ses hanches, se plaçant en face de lui.

~ Allez, juste un tout petit peu, de rien du tout… ~

Et comme si cela ne suffirait pas, elle n’hésita pas un instant à user d’un bon vieux stratagème: L’usure par l’exaspération, et surtout la provocation poussée. Elle risquait de s’en mordre les doigts? Allons, elle ne prenait pas la peine de réfléchir avec ce genre de personne. Non, le mieux encore était d’agir sans rechigner et sans se voiler la face. Bon, bien sûr, elle ne pourrait pas se plaindre de l’ampleur de ses actes dans le futur, étant donné qu’elle en serait la seule coupable.

~ Promis, ensuite j’arrête d’être trop curieuse… ~

Tandis qu’elle lui promettait de se tenir à carreaux la prochaine fois, elle posa délicatement ses mains contre les épaules du jeune homme, le poussant en arrière pour se frayer un chemin jusqu’à son but premier. Pourquoi le faire reculer? A vrai dire, même petite, elle avait besoin d’un peu de place pour s’asseoir… Oh, s’asseoir où allez-vous me demander? La question ne se posait même pas… Elle s’installa tranquillement et sans gène sur les jambes du blondinet, à califourchon (et sans jeu de mots ni pensées mal tournées je vous prie). S’amusant à présent à tortiller le col de le T-shirt de son nouveau fauteuil, elle n’osa pas le regarder en face, sous peine de trahir sa trop grande confiance apparente, et s’obstina à fixer ce qu’elle faisait.

~ Alors? ~

… Abuser de son statut? Non, jamais!
avatar
Yuna
SeeD niveau 2

Messages : 52
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Tidus le Ven 12 Mar - 23:02

La réponse tarda à venir. Yuna semblait perdue dans ses pensées, comme si elle avait besoin de réfléchir avant de pouvoir répondre.
Etait-ce si compliqué de se souvenir de l'endroit où on avait vécu autrefois ? Peut-être la Yuna amnésique n'avait-elle jamais eu d'endroit où vivre, justement, hormis la BGU.
Finalement, la brunette répondit, presque en s'exclamant, comme si le simple fait de se rappeler était en soi un miracle.

~ Winhill! C’est un petit village assez loin d’ici j’avoue… Mais très accueillant. ~
~ Un couple âgé m’avait recueillie et soignée, et du coup, je considère ce lieu comme ma maison. ~


Tidus acquiesça vaguement, comme s'il comprenait. En réalité, il ne savait pas du tout où pouvait se situer Winhill, ce qui n'était pas réellement étonnant.
Le monde était bien trop vaste pour le connaître dans son intégralité, n'est-ce-pas ?
Le blondinet se promit d'y aller une fois, peut-être en compagnie de Yuna, et de remercier personnellement ceux qui l'avait recueillie. Ce couple âgé ne se doutait certainement pas de la valeur du geste qu'il avait accompli, aux yeux de Tidus.

Bref, le jeune homme regretta un peu sa curiosité, bien que légitime, car sa compagne l'interrogeait maintenant : la même question d'ailleurs, d'où venait-il ?
Tidus tiqua, et détourna son regard azuré. Il aurait du réfléchir aux conséquences avant de lancer l'interrogatoire, et maintenant il allait s'en mordre les doigts.
Voyant que le blondinet ne répondait pas, Yuna insista, jouant la carte du regard de chien battu, du pot de colle.
Elle alla même jusqu'à se lever pour le surplomber de sa taille, les mains sur les hanches, l'air de dire "je ne bougerai pas d'ici tant que tu n'auras pas répondu".
Tidus garda le silence, et fixa un brin d'herbe particulièrement grand qui dominait les autres, légèrement courbé par une brise fraîche qui courait dans la serre.
Passionnant, non ?

~ Promis, ensuite j’arrête d’être trop curieuse… ~

L'épéiste releva les yeux et vit que Yuna s'était rapprochée. Sans doute ne vit-elle pas la tristesse qui voilait son regard, car elle le repoussa gentiment par les épaules avant de venir se nicher sur... ses jambes ?!
Tidus se crispa. La jeune femme était proche, trop proche de lui pour qu'il se sente à l'aise. Bien sûr, il avait joué le petit jeu du séducteur quelques minutes auparavant, mais il n'avait pas pu aller bien loin, car il sentait son coeur battre douloureusement dans sa poitrine aux souvenirs de l'intimité qu'il avait vécue avec Yuna, autrefois.
Encore une fois, la promesse de ne rien dire ou faire pour brusquer le retour des souvenirs de la jeune femme vint hanter le blondinet, flottant dans son esprit comme une barrière insurmontable, hérissée de piquants sur lesquels il venait continuellement s'embrocher.

~ Alors? ~

La voix de la jeune femme percuta Tidus comme un coup de masse asséné en plein front. Il sursauta violemment, releva des yeux brillants d'un chagrin bien visible, et sentit sa mâchoire se crisper douloureusement. Il ferma les yeux, serra les poings, et secoua la tête plusieurs fois.
C'en était trop. Une telle proximité brûlait le coeur du pauvre garçon comme un bûcher éradicateur. Un sifflement s'échappa des lèvres du blondinet, suivi d'un bafouillement ténu :

- Je...

Il rouvrit les yeux et vit le visage étonné de Yuna. Une masse de souvenirs, si puissants, si rapides, si pleins d'émotions fortes et douces, ou froides et tristes, lui donna le vertige.
Il se releva d'un bond brusque, envoyant la jeune femme s'écrouler dos au sol. La respiration bruyante, presque un râle, de l'épéiste résonna dans la serre.

- Laisse-moi tranquille !

Il s'éloigna à grands pas, contournant l'arbre et la jeune femme pour s'enfoncer dans la forêt mystérieuse, pleine de monstres. Des larmes claires tombèrent parmi les herbes alors qu'il disparaissait derrière la verdure.
Cette fois, il avait pensé à prendre Foudre, l'épée d'entraînement, au passage. Mais était-ce vraiment une consolation ?
Et qu'allait faire Yuna face à une telle réaction ?
avatar
Tidus
SeeD niveau 2

Messages : 43
Date d'inscription : 19/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remise en forme du blondinet

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum